Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 19:24
http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQA_5QZe9PQUxV4XFIerwE6M_DDo-EbrJl_EKnN5_OBsLlFFsKJMy3y4RZU6g

3 femmes parmi 14 athlètes, c'est la liste des "stars" des JO donnée sur le site d'Eurosport. La proportion est faible, mais malheureusement représentative de la présence féminine dans les médias.
Comme les JO sont l'occasion de découvrir d'autres sportifs et sportives moins médiatisés, le même site consacre un article à 9 champions méconnus. Surprise! Parmi ceux-ci on trouve 7 femmes. La parité, c'est bon pour les second couteaux alors.
Si on peut reconnaitre à la chaîne le mérite de parler des athlètes qui restent injustement dans l'ombre, les journalistes semblent occulter leur rôle dans cette injustice. Qu'est-ce qui fait d'un.e athlète une star? Le public, certes, mais à travers le prisme des médias. Sans couverture médiatique, pas d'engouement populaire! Nous pouvons manifester notre intérêt pour les sportives en plébiscitant les retransmissions qui les mettent à l'honneur. Mais quelle est notre marge de manœuvre quand certains font l'objet d'un véritable matraquage alors que de nombreux autres, hommes et femmes, nous sont présentés a dose plus qu’homéopathiques? Comment prétendre que c'est le public qui choisit?
 
Alors oui, varier ses sujets de reportage, ça demande de réfléchir, de travailler en amont, de s’imprégner d'un nouvel univers. Je ne suis pas journaliste, mais élargir son champ de compétence et varier les angles d'approche sont des signes de professionnalisme dans tous les métiers.
 
Pendant ce temps, aux US, Business Insider publie un diaporama de 15 sportives américaines à suivre aux JO. Ce serait tout simple, mais pourquoi ne pas s'imposer la parité dans ce genre de listes? Les stars féminines, les stars masculines, les hommes à suivre, les femmes à suivre. Voilà en plus qui couperait court aux critiques des féministes (enfin en partie. Ce serait mal nous connaître)
 
Et si on faisait confiance aux supporters? Ils sont prêts, NOUS sommes prêts, à admirer et regarder une plus grande variété de disciplines et de personnalités.


http://i.dailymail.co.uk/i/pix/2010/02/11/article-0-0825ADFB000005DC-923_468x553.jpg
Photo trouvée ici - la britannique Shelley Rudman, médaillée d'argent au skeleton aux JO de Turin


Edit 08/02/2014: je viens de me rendre compte que j'ai ecrit un billet quasi similaire en 2012 lors de JO de Londres, en mettant en cause l'Equipe cette fois. Pas de jaloux.

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 19:21

http://sportissima.files.wordpress.com/2012/07/expo-les-chercheurs-dor-mamedy-doucara.jpg?w=490

 

Je suis tombée en arrêt devant cette très belle photo de sportives. C'est le travail de Mamedy Doucara, et pour plus d'infos il faut se dépêcher d'aller voir le blog Sportissima, tenu par Fabienne Broucaret.

 

J'ai peu de temps pour bloguer en ce moment, les raisons d'écrire ne manquent pas, mais voir où commenter les JO il faut choisir...

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 18:43

Soyons bien clairs: dans ce billet c'est l'Equipe qui prend, mais reconnaissons que les autres principaux médias ne valent pas mieux.

Deux pages vues aujourd'hui mais ben représentatives de l'esprit ambiant, démontrent une fois de plus que sport olympique = sport masculin dans l'esprit collectif.

 

Celle-ci est censée représenter les principales chances de médailles d'or de l'Equipe de France aux JO.

Quatre femmes seulement: Camille Muffat, Céline Goberville, Amélie Cazé et Lucie Décosse, alors que la sélection olympique française comporte 187 hommes et 146 femmes.

 

On me dira que ce n'est quand même pas la faute de l'Equipe et des médias si les hommes semblent offrir de meilleures chances de victoire que les femmes.

Peut-être... mais d'une, les pronostics sont-ils réellement objectifs? (j'aurai bien cité les judokates Audrey Tcheuméo et Gévrise Emane par exemple, ainsi que l'équipe de France féminine de handball)  Et de deux, si on va plus loin, est-ce que le supposé moindre vivier de championnes aux JO, supposée conséquence d'un réel moindre intérêt des femmes pour le sport, ne serait pas un peu dû à cette invisibilité des femmes sportives? Comment se plaindre que les jeunes filles n'ont pas envie de devenir basketteuses, handballeuses, heptathloniennes si on ne leur montre pas des modèles valorisés dans les médias? C'est un peu facile.

 

Celle-là nous présente les "stars" des JO. Six femmes en tout sur une vingtaine de sportifs.

Dans la mesure ou la quasi-totalité des disciplines comportent des épreuves féminines et masculines, on aurait pu s'attendre à une parité un peu plus marquée...

Je n'attendais évidemment pas que l'Equipe s'astreigne à parler de 50% de femmes. Nous ne sommes pas le 8 mars, que je sache, on parle de JO, c'est sérieux et beaucoup de sous sont en jeu, enfin!

C'est tout de même bien dommage dans le cadre des JO, où chaque année on se réjouit que les "petits" sports fassent des audiences honorables, avec un public heureux de découvrir de nouvelles têtes.

Dommage de se complaire au sein de ce cercle vicieux où le public assoiffé d'info mais manquant de temps suivra particulièrement les athlètes et les disciplines que l'Equipe leur aura signalé...

 

http://decosse.blog.lemonde.fr/files/2012/06/LD-Smiling.jpg

Lucie Décosse. Parce que.

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 19:42

ça n'a pas pu vous échapper. Et maintenant?

 

http://medias.lequipe.fr/img-photo-jpg/laura-flessel/1500000000158610/0:0,1500:756-665-0-70/7f573.jpg

 

On se rend compte que l'on ne sait pas citer beaucoup de sportives françaises. Sans retirer une once de mérite à Laura Flessel, on a de nombreuses grandes championnes dans la délégation française. Les médias auraient-ils profité de cette nomination pour faire amende honorable et nous parler un peu plus de ces autres sportives? Bah, non. Le classement des sportifs préférés des Français comportera toujours aussi peu de femmes.

 

Comme beaucoup aiment à la rappeler aux féministes qu'on juge un peu trop revendicatives, notre situation est infiniment plus enviable que d'autres. Prenons les Saoudiennes pour qui la participation même aux JO qui est problématique. C'est bien pour cela qu'on ne doit jamais cesser de réclamer l'égalité.

 

On doit continuer à se battre pour la reconnaissance des sportives. Laura Flessel porte-drapeau n'est pas un os qu'on donne à ronger aux féministes pour qu'elles se tiennent tranquilles! Il faut s'engouffrer dans la brèche, au lieu d'avoir peur de trop demander. La parité c'est 50/50, l'égalité c'est tous les jours.

 

Donc, surtout ne pas laisser tranquille le CNOSF pour 2014, 2016, 2018...

 

D'ailleurs pourquoi ne pas établir un fonctionnement paritaire pour les JO? JO d'hiver 2014, une femme, JO d'été 2016, et d'hiver 2018, un homme?

 

 

Photo trouvée ici

 

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 21:18

Trois associations ont envoyé une lettre de protestation au président de la FIFA, Sepp Blatter, lui demandant de revenir sur sa décision de finalement autoriser les joueuses iraniennes à participer voilées au prochain tournoi olympique de football. C'est le nouvel épisode d'une controverse de plusieurs mois, puisqu'initialement le voile devait être interdit sur le terrain.

 

La Fédération International de Foot avance en effet un argument bien faible, qui ne trompe personne mais qui semble les satisfaire: le voile serait un symbole culturel et non religieux. Ben voyons... il est évident qu'il s'agit avant tout de politique. Et  la FIFA, pas à une contradiction près, avait interdit aux joueurs de porter le coquelicot à la boutonnière en commémoration de la guerre de 14-18, symbole bien moins controversé, sous prétexte que les symboles politiques sont interdits... De toute façon, le port du voile est clairement en contradiction avec la Charte Olympique, puisqu'il s'agit des JO.

Les associations contestataires, Femix'Sport (que je connais un peu et que j'aime bien), la Ligue Internationale de Droit des Femmes et la CLEF réclament donc, avec raison, que la religion reste en dehors des stades.

 

Personnellement je suis toujours un peu circonspecte: je suis résolument pour la laïcité sur les terrains de sport, mais nous sommes dans un cas où les joueuses ne sont pas libres d'être tête nue. Et l'Iran, prêt au bras de fer, aura beau jeu de faire passer ses joueuses pour des victimes de la FIFA.

Néanmoins, je pense les trois associations féministes sont dans leur rôle et auraient pu difficilement défendre une autre position, au vu des autres combats qu'elles mènent. Concernant le sport féminin, je vous invite à aller lire lles 7 proposition de leur appel  "Pour que les JO de Londres soient ceux de l'égalité hommes-femmes".

 

 

 

D'autres billets sur le sujet:

Après la jupette... le voile des footballeuses iraniennes

Laïcité et port du voile font polémique dans le sport...aussi

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 17:25
A mon avis vous n'y avez pas échappé. Le sprint de biathlon féminin (7,5 km) a permis à la France de "débloquer le compteur" comme disent les journalistes sportifs. Marie Dorin, qui participe pour la première fois aux Jeux, a terminé à la troisième place derrière la star allemande Magdalena Neuner, et la Slovaque Anastazia Kuzmina, qui a elle aussi surpris tout le monde en décrochant l'or.

Marie Dorin a été assaillie par les journalistes et propulsée en Une sans complexe, alors que le biathlon est habituellement traité très confidentiellement dans les médias.

http://skidefond.custompublish.com/getfile.php/1132011.1046.xusatdtwvd/900x900/Dorin130210mf017.jpgMarie Dorin, crédit Nordic Focus, photo trouvée ici

Attention, je ne crache pas dans la soupe et suis bien évidemment ravie que l'on mette en lumière une sportive, d'autant que sa joie spontanée fait plaisir à voir et que sa place est amplement méritée avec un 10/10 au tir.

Je me faisait simplement la réflexion que la popularité, dans la mesure où elle se construit par les médias, est affaire de relativité; d'autres parleront de hiérarchisation de l'information mais le résultat est le même. Quand il y a peu à dire on monte en épingle les évènements, quand il y a beaucoup à dire on choisit ce qui plaira le plus au public et pas ce qui est objectivement important, ou surprenant, ou intéressant. Sans minimiser la performance de Marie Dorin (bien au contraire) je pense que si elle avait eu sa médaille à la fin des Jeux ou au même moment qu'une grande star, les journalistes se seraient moins volontiers attardés.

Et dans des évènements mixtes comme les JO, ce mode de fonctionnement dessert particulièrement les femmes, moins mises en exergue et moins médiatisées à performances égales. Ne boudons donc pas notre plaisir, voici l'interview de Marie après sa victoire:



Et pour ne pas oublier ses coéquipières, précisons que Marie-Laure Brunet a elle aussi obtenu un 10/10 en tir et se classe à une excellente 6e place, et que Sandrine Bailly et Sylvie Becaert ont déçu en terminant respectivement 15e et 29e. Je vous propose aussi le très beau diaporama de l'épreuve que propose comme à son habitude, le site Ski Nordique, (qu'à mon avis je linkerai beaucoup durant ces JO d'hiver tant il est complet).


D'autres épreuves de biathlon suivront et leur permettront sans doute, qui de se ressaisir, qui de continuer sur sa lancée: cette semaine, ce sera mardi, jeudi, et dimanche soir.


Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 21:20
Aïe aïe aÏe, J -0! Après le petit tour d'horizon complètement subjectif et non exhaustif des chances de médaille françaises, je daigne mettre le nez hors de France (il était temps!) pour savoir quelles athlètes feront parler d'elles au cours des JO.

Tous les yeux seront tournés vers Lindsey Vonn (photo, trouvée ici), la star américaine de ski alpin, qui a gagné 2 fois la coupe du monde et est en tête du classement encore cette saison. Elle a cependant annoncé cette semaine une blessure au tibia, ce qui pourrait l'empêcher de conquérir le titre olympique qui lui manque encore. Mais quoi qu'il arrive elle ne sera pas seule à briguer une médaille: l'Allemande Maria Riesch et la Suédoise Tanja Paerson, par exemple, auront leurs cartes à jouer! Et les Françaises bien sûr...

http://www.modernmom.com/media/hottopics/vonn-2009.jpg
La biathlonienne suédoise Helena Jonnsson, leader actuel de la coupe du Monde, sera également au centre de l'attention. Mais la compétition reste néanmoins ouverte avec notamment la concurrence de l'Allemande Magdalena Neuner: cet article du site Ski-nordique résume bien la situation.


Et rapidement, quelques indications sur d'autres disciplines:

Curling:
On pourrait croire que ce sera le Canada (94% des pratiquants), épicétou. Mais figurez-vous que les championnes du Monde en titre sont...les Chinoises. Plus prévisible, les tenantes du titre olympique de 2006 sont les Suédoises, les Canadiennes n'ayant terminé que 3e, derrière les Suissesses. En tout cas, pas de quoi effrayer les Françaises, puisqu'il n'y en a pas...

Hockey sur glace:
Là, oui, ce sont bien les canadiennes qui détiennent le titre olympique. Mais gardons un oeil sur la redoutable équipe des USA...

Patinage de vitesse:
Encore les Canadiennes...une équipe en acier trempé, menée par Christina Nesbitt et Kristina Groves. Néanmoins, les Néerlandaises et les Allemandes sont des concurrentes sérieuses; sans oublier les Russes et les Chinoises. De beaux duels en perspectives!

Short-track:
Contrairement au patinage de vitesse où on patine "contre la montre", le short-track se compose de mini-courses de 4 patineurs, sur un anneau de glace plus petit et plus incliné. De quoi favoriser collisions, chute et retournement de situation. Les Coréennes  avaient brillé aux JO de Turin en engrangeant 4 des 10 médailles à gagner, suivies par - encore - les Chinoises.

Ski freestyle:

La canadienne Ashleigh McIvor, tenante du titre mondial, est une concurrente sérieuse pour Ophélie David en skicross. En saut, les Chinoises sont ultra-dominatrices.

Ski de fond:

La Polonaise Justina Kowalcyk, leader de la coupe du Monde cette saison, à toutes les cartes en main. Il lui faudra néanmoins compter avec la Slovène Petra Majdic.

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 12:00
http://www.alpedhuez.com/hiver/uploads/_alpes/ani_jpeg2/ophelie_david_01_laurent_salino.jpg
Le ski freestyle aux JO s'enrichit cette année de l'épreuve de skicross. Voici qui offre une nouvelle chance de médaille à la France en la personne d'Ophélie David: (photo trouvée ici) quatre fois titrée aux X-games (championnat de sports de glisse extrêmes), leader actuelle de la coupe du monde de skicross, la skieuse de 33 ans souhaite ardemment être la première championne olympique de la discipline et ravir le titre à ses concurrentes canadiennes. Les "jeunettes" Chloé Georges et Marion Josserand seront elles aussi de la partie.

Pour avoir un avant-goût des JO, voici en quoi consiste une épreuve de ski-cross (Madonna di Campiglio, épreuve de la coupe du Monde). Grisant non?
Cocorico oblige, c'est Ophélie David qui remporte la course, talonnée par Meryll Boulangeat, qui, blessée, est malheureusement forfait pour les JO.







Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 17:00

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:idY_xjuj8kJ-8M:http://i60.servimg.com/u/f60/13/30/87/40/olympi10.jpgJ -5 pour le coup d'envoi des JO...Passons au ski alpin, belle discipline pourvoyeuse d'adrénaline et d'ongles rongés au fil des chronos. Rien que de les regarder j'ai les cuisses qui chauffent et les genoux qui renâclent...

Néanmoins, ne suivant pas les épreuves à longueur d'année, je me mélange un peu les spatules entre les différentes épreuves: et j'ai trouvé, pour les skieurs de canapé, une petite fiche de révision que nous a fait Eurosport. J'ai beau râler sur eux de temps en temps < soupir >, ils ont des fois des bonnes idées.

Voici donc quelques-unes des skieuses en partance pour Vancouver: Sandrine Aubert, Taina Barioz, Ingrid Jacquemod, Tessa Worley et Marie-Marchand Arvier.

http://www.ffs.fr/img/equipes/2010/530090.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2132485.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/1390618.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2195801.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/1420388.jpg
Source: Fédération Française de Ski

Que du bon! Sandrine Aubert a remporté deux slaloms cette saison et a occupé pour l'épreuve la première place du classement de la coupe du monde après son titre de Reine des Neiges en slalom à Zagreb, début janvier. Certes, elle l'a perdu peu après, et il semble qu'elle doive blinder son mental pour être plus régulière, mais le potentiel est là.

Ingrid Jacquemod avait subi les Mondiaux de 2009 avec des résultats plus que décevants. Cette année, elle redémarre. Trois podiums en coupe du Monde font une quatrième place en descente et une neuvième place au général, ce qui fait d'elle la Française la mieux classée de la saison. Elle part pour les JO avec appétit!

La toute jeune Tessa Worley (20 ans!) a, elle, remporté le slalom géant à Are en décembre dernier; elle se classe actuellement 9e à la coupe du monde de sa spécialité...Et sa copine Taina Barioz, à peu près du même âge, a eu son premier podium en géant, en décembre dernier. Elle aussi à la niaque: à voir, donc!

Marie-Marchand Arvier est une de celles qui ont rejoint in extremis les sélectionnées pour Vancouver; sa place de 2e au super-G de Saint-Moritz la semaine dernière lui a finalement assuré son billet d'avion.


La liste complète de l'équipe de France de ski alpin pour Vancouver ici.




Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 07:00
Les JO de Vancouver, faut-il le rappeler, démarrent le 12 février prochain. Qui va-t-on encourager parmi les Françaises?

Commençons par le biathlon: Sandrine Bailly réalise une très bonne saison en individuel, multplie les podiums et est donc une réelle chance de médaille française. On suivra aussi avec attention le relais où les Françaises ont su se montrer dangeureuses pour les grandes favorites, les Allemandes et les Russes, j'en avais rapidement parlé ici.

Et elles ont aussi eu une très bonne idée: voici l'"affiche" des JO de Vancouver, vus par les biathlètes féminines. J'aime beaucoup cette image décalée, qui contourne les ressorts traditionnels de l'affiche sportive et surtout nous épargne le registre "rose-bonbon-on-est-des-fiiiiiiiilles-avant-tout" qu'on a pu voir à toutes les sauces.


De gauche à droite : Sylvie Becaert, Julie Collin-Darraz, Marie Dorin, Sandrine Bailly, Pauline Macabies* et Marie-Laure Brunet.  En cow-boys, les entraîneurs Jean-Paul Giachino et Lionel Laurent.


Et comme j'aime bien mettre des visages sur les noms, voici les mêmes nanas, dans le même ordre:

http://www.ffs.fr/img/equipes/2010/991916.jpg pas de photo pour Julie C? http://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2291705.jpg

http://www.ffs.fr/img/equipes/2010/820072.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2199106.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2230836.jpg
Source: Fédération Française de Ski



*A
l'heure où j'écris , Pauline Macabies n'est pas sur la liste des biathlètes qui iront aux JO, mais elle est sur la photo et méritait donc bien qu'on la cite!


PS: je n'oublierai pas les athlètes des autres pays...après tout il me reste encore 12 jours!



Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article

Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....