Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 13:47

http://www3.pictures.gi.zimbio.com/National%2BSynchronized%2BSwimming%2BChampionships%2BYH_IuMJVldRl.jpg


Le sexisme n'est pas toujours où l'on croit. Grâce à leur ténacité les sauteuses à ski peuvent enfin concourir aux Jeux Olympiques (90 ans que c'était réservé aux hommes!). Après l'introduction de la boxe féminine aux Jeux Olympiques d'été, on se félicite désormais d'assister à des Jeux Olympiques paritaires. Sauf que... il ne suffit pas que les femmes accèdent à toutes les disciplines, il aurait aussi fallu que les hommes soient autorisés à concourir dans les disciplines exclusivement féminines!
Il n'y a toujours pas d'épreuve de natation synchronisée masculine (ni de gymnastique rythmique). Ceux qui ne me savent pas féministe prennent souvent cette remarque comme de l'ironie pour décrédibiliser la mixité. Le blocage est encore très fort pour voir des hommes pratiquer des disciplines aussi connotées. Vous avez dit stéréotypes de genre?
Je pensais d'ailleurs qu’il n’y avait pas de revendications de la part des nageurs, eh bien je me trompais. Des nageurs britanniques ont écrit à la FINA en 2012 (La Fédération internationale de natation) pour réclamer l'ouverture de la compétition olympique aux hommes, sans succès jusqu'à présent. Dans les autres championnats, ils doivent s'inscrire dans les mêmes concours que les femmes, ce qui n'est pas évident car il n'y a pas de case "Monsieur" sur les formulaires d'inscription.
Les obstacles rencontrés par les nageurs synchronisés (le terme est-il correct?) sont donc similaires à ceux rencontrés par les pratiquantes de disciplines "masculines": moqueries sur leur orientation sexuelle supposée, mise à l'écart par les instances officielles.
Notons cependant une différence assez significative: la principale objection à leur pratique est culturelle. On ne comprend pas ce qui peut pousser des hommes à vouloir pratiquer une discipline de femmes, on suppose donc qu'il faut être déviant (on dit: "un peu spécial" à la machine à café). Aujourd'hui, une femme qui veut faire du rugby ou du ski acrobatique, on comprend (un peu). Mais on suppose qu'elle échouera, c'est dur et puis il faut des muscles et du courage... bon, des couilles quoi. De plus, personne n'est venu expliquer que la natation synchronisée est dangereuse pour ces messieurs, alors que de doctes médecins n'ont pas hésité à déconseiller la boxe ou le saut à ski aux femmes (et en leur temps, le marathon et le football).
Même si c'est difficile, ce sera toujours valorisant pour une femme d'exercer une activité d'homme. Mais on considère que c'est dégradant pour un homme de pratiquer une activité de femme. Par conséquent, l'irruption des femmes dans les domaines masculins ne s'est pas assortie de l'arrivée des hommes dans les domaines féminins. Au contraire de celui des femmes, le champ d'action des hommes ne s'élargit pas, d'où une certaine crispation autour des questions de parité.
Maintenant, les femmes ne doivent certainement pas s'excuser d'occuper la place qui leur est due. Aux hommes de prendre la leur, et à nous de les soutenir.



Photo trouvée ici - le nageur Kenyon Smith



Repost 0
Published by Gabrielle - dans Hommes en lice
commenter cet article
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 17:34

C'est mathématique! on l'oublie souvent mais c'est la source de bien des frictions quand il s'agit de développer le sport féminin. Les infrastructures et les financements n'étant pas extensibles indéfiniment, il y a des arbitrages inévitables à faire lorsque l'on décide d'accorder plus d'importance à la pratique sportive féminine.

 

Les JO sont désormais terminés, et n'en déplaise à ceux qui ont vu les "JO de la femme" pour cette édition, j'y ai surtout retrouvé les polémiques habituelles concentrées sur 15 jours: tests de féminité des sportives, beach-volleyeuses, boxeuses, footballeuses et basketteuses en seconde classe, haltérophiles, sportives voilées... J'ai renoncé à parler de tout cela puisque d'autres l'ont très bien fait (cliquez sur les liens!).

 

Je voulais parle d'un autre point. A Londres, les femmes pouvaient concourir dans toutes les disciplines. Mais ceci n'a pas été sans conséquences sur l'organisation des Jeux puisque des épreuves masculines ont du passer à la trappe, planning serré oblige.

Lors de la Première Nuit du Sport féminin, la lutteuse Audrey Prieto m'expliquait que ses confrères masculins avaient mal vécu la suppression de certaines épreuves pour introduire la lutte féminine comme discipline olympique.  Certains lutteurs se sont ainsi retrouvés privés de JO. On imagine leur désarroi, qui s'est transformé en franche rancoeur pour certains.

Et à plus petite échelle, quand il s'agit d'attribuer des créneaux d'entraînement à un club de foot féminin on craint de se mettre les garçons à dos... même si les filles jouent à un niveau plus élévé.

Ce n'est pas une découverte: certains hommes vivent les mesures de parité comme des injustices. On se rappelle de Gilles Simon qui éructe contre l'égalité des primes à Roland-Garros...  Egoïsme? Sans doute. Faute de sensibilisation au sexisme? Certainement. Tous les hommes n'ont pas conscience d'appartenir au groupe dominant et donc d'être privilégiés dans certains domaines. Difficile dans ces conditions de voir plus loin que sa situation personnelle.

J'y ajouterai aussi le sentiment de rétrécissement de la sphère masculine, tandis que la sphère féminine ne fait que grandir. C'est mon exemple favori: il reste un sport olympique réservé à un seul sexe... aux femmes: la natation synchronisée. J'en avais déjà parlé, c'est extrêmement révélateur. Malgré des pressions sociales encore fortes, les femmes peuvent pratiquer à peu près toutes les disciplines. Pas les hommes. Des dizaines de petites filles s'éclatent au foot mais les petits garçons qui veulent faire de la danse n'y sont pas tellement encouragés par leurs parents (ça aussi, je le répète souvent...).

 

Le but n'est pas que les femmes puissent faire toutes ces activités "masculines" si valorisantes et que personne ne fasse plus ces activités "féminines" si peu valorisées!

On oublie trop souvent que les femmes ne sont pas les seules victimes du sexisme, et que la parité ne devrait pas bénéficier qu'à elles seules.

Mais peut-être que les hommes (et les parents de petits garçons) oublient trop souvent que c'est aussi à eux de se mobiliser pour faire valoir leur droit à l'égalité et conquérir les domaines "féminins". ça ne rendra pas leurs épreuves aux lutteurs mais les nageurs pourront peut-être danser aux JO.

 

http://static.lexpress.fr/medias/2040/1044964_france-s-hamilton-sabot-competes-in-the-men-s-gymnastics-parallel-bars-final-in-the-north-greenwich-arena-during-the-london-2012-olympic-games.jpg

Le gymnaste français Hamilton Sabot, médaillé de bronze à l'épreuve de barres asympétriques (photo trouvée ici)

 

 

 

Parce que moi j'ai pas le temps, c'est pas de la tarte d'apprendre à jouer au foot.

 

 

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Hommes en lice
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 09:00

C'est ce qu'on entend très souvent, quand on parle de féminiser ces sports si fièrement virils que sont le rugby ou la boxe: "Ya pas de natation synchronisée pour les hommes et on n'en fait pas un tel foin, ma p'tite dame, alors chacun et chacune à sa place!"

Vous, vous ne connaissez pas Bill May (et moi non plus avant de chercher, je l'avoue).

 

 

Et toc!

 

La natation synchronisée en couple existe depuis pas mal d'années. La natation synchronisée masculine existe officiellement en compétition depuis 2002. On manque quelque peu de pratiquants, et ce n'est donc pas représenté aux JO, mais vu les vieux stéréotypes de virilité qu'on se traîne, on se doute bien pourquoi les garçons ne pensent même pas à essayer.

 

C'est quand même dommage... à ceux qui adorent comparer les différences physiques des hommes et des femmes, je signalerai que les hommes ont tout pour être super performants. Une meilleure tenue en apnée, une plus grande force musculaire pour faire des figures de dingues...

 

De toute façon, militer pour plus d'hommes dans la natation synchronisée est une évidence quand on milite pour plus de femmes dans le foot: il faut bien faire de la place dans les stades pour les filles. A la piscine les garçons!

 

Vous m'épargnerez vos sarcasmes à base de "sport de gay", qui ne vous flatteront pas... Pour la touche people je vous rappelerais que le mari de Natalie Portman est danseur étoile. D'après mon chéri, ceci constitue apparemment une fantastique pub pour la pratique masculine des sports artistiques.

 

Mais de là à avoir l'envie/le courage de s'inscrire dans un club... pas facile de supporter le regard des autres surtout si on est jeune. On dirait bien que ce sont les hommes qui souffrent le plus des stéréotypes?

 

 

Pour vous aider néanmoins à franchir le pas: un portrait de deux nageurs "synchronisés", paru dans Ouest-France


 


 

 

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Hommes en lice
commenter cet article

Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....