Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 14:16

Roland-Garros vient de commencer, et peut-être savez-vous que ce n'est que depuis 2007 que les dotations pour les tournois masculins et féminins sont les mêmes. Mais ce n'est pas encore le cas partout. Une des membres de la communauté Courir au féminin a récemment raconté sa mésaventure: en course à pied, la première féminine ne reçoit pas toujours un lot équivalent au premier prix masculin.

http://www.memorun.fr/wp-content/uploads/2009/09/haile_berlin2009-300x213.jpg

 

"Grandes" courses prestigieuses, comme "petites" courses de village, rechignent à observer la parité des récompenses. Bien sûr, à haut niveau l'injustice est plus tangible. Mais au niveau amateur la symbolique reste la même: la première femme vaut moins. 

Il paraît que c'est "plus facile" pour les femmes car il y a moins de concurrence. On me parle souvent du pauvre monsieur qui termine juste devant la première féminine: lui n'aura rien car il est 60e, tandis qu'elle, elle profitera d'un beau cadeau en étant première sur 10.

http://www.laprovence.com/media/imagecache/article-taille-normale/hermes/2010-04/2010-04-12/2010041116045699.jpg

 

Oui, les femmes font des temps bien supérieurs aux premiers hommes, et sont moins nombreuses à participer. Faut-il pour autant asséner "T'as couru moins vite et c'était plus facile, donc tu mérites moins?". Certains sont bien prompts à brandir la notion de mérite...

Où a-t-on vu que le sport en compétition se préoccupait du mérite? J'ai un ami qui fait des temps canons sans préparation, et j'en ai un autre qui s'entraîne sans relâche pour toujours terminer derrière.  Le dépassement de soi est un ressenti personnel; le chrono, lui, est injuste. On sait seulement que l'âge et le sexe influent sur la performance, d'où l'existence de catégories. Je remarque d'ailleurs qu'il ne viendrait à l'idée de personne de supprimer les récompenses pour les V4 (plus de 70 ans) qui sont si peu qu'il leur suffit souvent de finir la course pour faire un podium. 

Amies coureuses, ne remballons pas tout de suite nos runnings, mais ouvrons notre bouche! Les courses qui ne respectent pas la parité auront à faire face aux critiques de runneuses toujours plus nombreuses. Car même si le plaisir de courir doit être le premier moteur des courses populaires, on ne peut espérer attirer plus de femmes si on continue de maintenir celles qui y participent dans l'ombre. Et ne boudons pas notre plaisir en participant aux courses réellement paritaires - oui, il en existe! -. 

 

http://medium.lequotidien.re/articles/2009/10/25/SELSR6308548.jpg 

 


 

Photo 1: Les vainqueurs du marathon de Berlin 2010, j'en parlais là. (Source)

Photo 2: Christelle Daunay arrive 2e au Marathon de Paris, accompagnée de son mari. (Source)

Photo 3: Maud Combarieu a terminé première féminine du semi-raid de la Réunion 2009 (77 km quand même) (Source)

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Athlétisme
commenter cet article

commentaires

Lauralala 09/06/2010 17:45


Bonjour,

Je pratique le VTT en compétition, je je peux dire qu'il y a une (très) grande disparité entre les récompenses des 1eres féminines et des 1ers hommes au niveau régional comme au niveau national
(même si ca commence à s'équilibrer un peu).

Un preuve ? Il y a quelques années de ca, lors d'une course régional. Pour une fois, il y avait plusieurs féminives (une 10aines environ) dont la championne de France et une fille qui avait été
sélectionnée au JO. Bref, du lourd.

Réconpense du 1er homme : un cadre de vélo
Récompense du 2eme homme : des roues de vélo
...
Récompense de la 1ere et 2eme femme : un beau parapluie vert !!!
Elles avaient l'air contente d'avoir fait le déplacement pour ca !

Heureusement, c'est pas tout le temps comme ca...

A bientot,
et merci pour ce blog très sympathique !


Gabrielle 09/06/2010 20:56



bonjour! ravie que ça vous plaise :)


c'est à la limite de l'humiliation de distribuer des lots aussi différents...


quelle est à peu près la proportion de femmes dans le VTT? (j'imagine qu'il y a moins de femmes, mais je n'ai aucune idée dans quelle mesure...)


 


 



Gabrielle 01/06/2010 09:16


Charles ce n'est pas parce que je ne commente pas que je n'ai pas lu, et que ça ne m'a pas intéressée. la mort d'un club féminin au détriment d'un club masculin est toujours triste.

et bon c'est la 2e fois qu'on m'accuse de parler chiffons et ça commence à me courir.

je trouve personnellement que le tollé autour de la tenue de Venus Williams (qui n'est pas en string d'ailleurs, il n'y a que vous avez parlé de string ici) et la mort du St-Louis Athletica sont
deux facettes très différentes du même problème.
d'un côté on a l'attention excessive portée à l'apparence des sportives avec des normes restrictives sur ce qui se fait et ne se fait pas et de l'autre on estime que les sportifs sont plus
important que les sportives. la boucle est bouclée: les femmes assurent le plaisir des yeux et les hommes la performance.

comprenez-vous alors qu'on peut à la fois s'intéresser aux deux sujets?


charles 31/05/2010 22:21


aucun commentaire ????

faut croire que les chiffons et les strings de Williams sont plus importants.

De toute façon , ce sera mon dernier coup de gueule sur ''entrée en lice''. La mort d'un club feminin professionnel comme St-Louis m'est difficilement supportable. Ca me rappelle trop de mauvais
souvenirs avec l'Xtreme de Montréal en 2004-2005.


On n'augmente pas le plafond salarial pour accueillir dans les autres clubs WPS, les filles de St-Louis licenciées, une excellente nouvelle quant à l'intention qu'a la ligue professionnelle
féminine de survivre, mais cela veut dire qu'il faudra que les clubs se séparent de certaines de leurs joueuses. Au final, ce sont toujours les joueuses qui payent. Pas genial. Penser qu'une
joueuse comme Boxx (medaillée d'or olympique) en est déjà à sa troisième expérience de licenciement me fait vomir.

j'espere que le boycottage sera un succes pour faire reflechir un peu tout le monde.


Charles 29/05/2010 22:41


Je viens de lire un article de presse assez touchant sur cette equipe americaine feminine sacrifié par la US Soccer Federation au detriment de l'equipe masculine du meme club.

je vous le traduite un peu

l'article pourrait se traduire comme '' adieu les joueuses de Athletica''

par Tom Timmermann
''Athletica's players bid farewell, ponder their futures''
http://www.stltoday.com/stltoday/sports/stories.nsf/soccer/story/453455141889E34F8625773200103BEF?OpenDocument


Lori Chalupny s'est levé vendredi matin et pour l'une des premières fois dans sa vie elle ne savais pas quoi faire.

Vendredi, c'était censé être une journée de voyage pour St-Louiss Athletica, faire leur premier voyage à Atlanta pour un match d'aujourd'hui samedi. Mais l'équipe professionnelle feminine a fermer
jeudi il n'y avait donc pas de séance d'entraînement, pas de voyage en avion.

"Je me suis réveillé le matin , je n'ai aucune idée de ce que je vais faire, a 10 heures, je m'ennuyais. Je dois trouver quelque chose à faire. Il ya eu beaucoup d'appels téléphoniques, beaucoup de
réfléchir de la vie. Nous voyons où la vie peut nous prendre dès maintenant, quelle direction nous allons. Il est assez folle pour le moment. "


Pour tous les 20 joueuses de l'équipe, l'avenir est très incertain.

Les joueurs deviennent des agents libres mardi et peut signer avec n'importe quelle équipe. Si des signes individuel quelque part sur terre, cependant, ce sera après sa visite en Afrique du Sud
pour voir la Coupe du Monde des hommes.

"C'est un attente à l'heure actuelle,mais j'ai decider ainsi pour ventiler toutes mes emotions et reflechir''

Jeudi soir, les joueuses placent leurs maillots une dernière fois et sont réuni dans un restaurant pour un dîner d'adieu. Certains joueuses, comme Boxx, ont vécu cela avant. C'est la troisième fois
pour Boxx, qui a joué une saison dans la WUSA, puis a joué la saison dernière pour le Los Angeles Sol Deux autres membres de l'équipe, Aya Miyama et Tina DiMartino, étaient également des Sols.
Miyama n'était pas sur place jeudi, elle est en Chine avec l'équipe nationale japonaise dans les qualifications pour la Coupe du Monde 2011.

"C'était sympa de dire au revoir", a déclaré Chalupny. "

«C'est une situation où il faut parfois de rire parce que vous ne savez pas quoi faire. L'atmosphère était étrange. Nous avons passé par toute une gamme d'émotions: tristesse, peut-être une
certaine colère, la peur de ce qui sera l'avenir. Il est tous passés par la tête. Ce fut une soirée bizarre. "

Chalupny et ses coéquipières avaient entendu les rapports de problèmes financiers du club en particulier de l'équipe professionnelle masculine l'AC St-Louis, mais elles ne savaient jamais
exactement ce qui se passait car l'équipe feminine fonctionnait tres bien. Meme que le mercredi, les perspectives semblent relativement optimistes pour l,equipe feminine, avec des discussions que
la ligue prendra le relais du club St-Louis et d'en faire une équipe qui jouerait ses matches restants sur la route. Puis vint l'annonce surprise de jeudi.

'' Je ne savais pas que cela se produirait''

«Peut-être que c'est la voie que vous avez à penser comme athlète, que tout ira bien. Nous avons vraiment pensé que nous serions une équipe Voyage. C'était un assez grand choc d'apprendre qu'a la
derniere minute l'équipe n,existe plus. Il a fallu un certain temps pour envelopper ma tête autour "

Chalupny demeure confiante que le football féminin professionnel persévérera

"C'est une situation malheureuse en ce qui concerne Athletica, dit-elle.

"Nous devons juste continuer, il suffit de continuer à se battre." — Et a dit qu'elle se souviendra toujours du premier match de l'équipe à l'Université Southern Illinois à Edwardsville.

" C'était incroyable de faire partie de cette equipe, et le faire dans votre ville natale."

Chalupny, fidèle à sa ville natale. a dit qu'elle n' aucune rancune et qu'elle sera une fidèle supporter de l'équipe masculine AC St. Louis, Mais pour l'instant, son avenir se situe en dehors du
soccer de Saint-Louis.

"Nous allons attendre et voir», malheureusement, il sera dans une ville différente. Je pense que je ferai mes valises très bientôt. Mais je serai de retour à Saint-Louis lorsque la saison est
terminée. Ce sera toujours ma maison ici a St-Louis. "

______


charles 28/05/2010 02:05


si je peux:

Une equipe de soccer masculin vaut t elle plus qu'une equipe de soccer feminin....

C'est la décision de l'US Soccer Federation de sacrifier le St-Louis Athletica , equipe feminine professionnelle de premiere division, pour la survie du AC St-Louis equipe masculin de deuxieme
division NASL-USL- USSF....

Imaginer il y a 4 joueurs masculins du AC St. Louis qui depassent la masse salariale de tout le St-Louis Athletica ensemble. Un equipe masculine de D2 avec des depassements de couts graves va
survivre sur une equipe feminine rentable de 1ier division. Il faut le faire. Et ça par une federation nationale censée etre l'une des plus progressive dans la FIFA pour le soccer feminin.

Il est très clair maintenant qu'une equipe masculine vaut mieux qu'une equipe de filles. Ce qui revient à dire que l'US soccer federation a abandonné les filles d'athletica. La US federation a
abandonne ainsi plusieurs joueuses medaillee d'or olympique, membres de l'équipe nationale feminine americaine.

Nous appelons a boycotter tous les matchs de l'US TEAM a la coupe du Monde masculine 2010.

Boycottons le US team masculin


BOYCOTT USMNT


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....