Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 20:03

 

Cherchez la femme.... Ce dimanche a eu lieu le marathon de Berlin, un des marathons les plus populaires du monde. En principe, si vous tapez sur Google « marathon de Berlin » vous saurez immédiatement qui l’a gagné. C’est un petit homme de près de 35 ans qui me donne l’impression d’avoir été toujours là avec son grand sourire.  Mais à la 5e page de résultats, on ne sait toujours pas qui est la première féminine de la course. Oui d’accord, elle arrive plus d’un quart d’heure après l’ami Haile, mais pour autant n’a-t-elle pas droit aux honneurs ? Pour réparer ça : il s’agit d’une jeune Ethiopienne qui se nomme Atsede Habtamu Besuye, qui a bouclé la distance en 2 :24 :07  et qui au classement scratch (tous athlètes confondus), arrive 31e. Quand même.

 

Les grandes courses populaires comme les marathons et les semi-marathons ont en effet ceci de particulier qu’elles sont mixtes, ce que je trouve très intéressant car hormis pour les classer, je ne vois pas forcément l'intérêt de toujours séparer hommes et femmes dans le sport.

Mixtes oui, mais pas paritaires ; en Europe, la proportion de femmes dans un marathon reste faible (cette année, 20% au Marathon de Berlin et 16% au Marathon de Paris). Pourtant de nombreuses femmes courent, c’est un loisir qui reste facile à caser dans l’emploi du temps et dont la pratique peut rester peu onéreuse ; mais peu passent le pas de s’inscrire à une compétition.

Attention, courir ces 42,195 km demande de s’être préparé correctement, cela demande du temps, de la persévérance et une bonne condition physique. Néanmoins, je suis persuadée que beaucoup de femmes qui pourraient – et aimeraient – le faire n’osent pas y penser.

 

 

Pourtant, la 2e particularité de ces grands rendez-vous est que vraiment tous les niveaux se côtoient. L’élite qui reluque le podium ou Monsieur et Madame Tout-le-Monde qui se lancent le défi de terminer la distance font la même course ! Par exemple, au marathon de Paris de cette année : vous pouvez ici voir l’arrivée des 3 premières féminines (petit cocorico pour Mme Daunay recordwoman de France), mais je vous invite ensuite à regarder l’une ou l’autre video de cette page de résultats du même marathon. Il s’agit de participant-e-s qui terminent en plus de 6h : regardez comme ils rayonnent en franchissant la ligne!

 

 

PS:  Et si les baskets vous démangent, il existe de nombreuses communauté de coureurs sur Internet pour avoir des encouragements et des conseils , par exemple :

Courir au féminin est centré sur les femmes et regorge entre autres de témoignages de premiers marathons.

Courir le monde qui est mixte.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Athlétisme
commenter cet article

commentaires

gabrielle 22/01/2010 12:53


bonjour Brinouille, bienvenue!
c'est à peu près la même chose pour moi...

le défi relevé, les heures d'entraînement, le plaisir de courir, celui d'arriver au bout, je trouve ce cocktail énormément émouvant.


brinouille 22/01/2010 07:02


Quand je vois que l'arrivée jubilatoire d'un gars ou d'une fille en 6 h me fait pleurer comme une madeleine devant mon écran, et bien je sais pourquoi je cours !


Gabrielle 24/09/2009 17:50


j'ai souvent entendu que comme les femmes arrivaient toujours derrière les premiers, il n'y avait "pas d'intérêt"...

quant aux amateures, je pense que leur entourage ne les encourage pas particulièrement.

les courses féminines permettent ainsi de débuter sans pression; le revers étant, comme le souligne DRDLG, de s'enfermer un peu plus dans les clichés...
cela dit, beaucoup de nanas passent au mixte, à plus long et plus rapide par la suite. la communauté "Courir au féminin" regorge de marathoniennes qui ont débuté à la Parisienne. je veux croire que
c'est positif, finalement.


emelire 24/09/2009 11:20


un peu de mal à comprendre pourquoi les femmes sont "tues" ainsi ... quand une épreuve est mixte, est-ce à cause des journalistes (hommes ?) qui ne "pensent" pas aux femmes intéressées ...
surprenant quand même car énormément de femmes courent pour leurs loisirs. Après pour ces épreuves, il faut s'inscrire, je pense que le nombre faible de participantes peut s'expliquer par
l'invisibilité du marathon féminin, peut être aussi que les femmes sont moins élevées dans un esprit de "gagne" que les hommes, et là si c'est mixte, ça ne doit pas les encourager tellement sur cet
aspect là.
Il y a sur Paris la course 'la parisienne' ... (dont le blog 'du rose dans le gris' a parlé)


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....