Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 07:00
Les photos vont suivre...mais juste une réaction à chaud. C'était donc avant-hier soir, et pour la première fois depuis presque 4 ans je suis à nouveau montée sur un tatami. J'ai rejoint le groupe judo, parmi les différents ateliers, pour me rappeler des sensations. Bon, hé bien, il y a des choses qui s'oublient...réflexes, souplesse... Mais je me suis rappelée que j'aimais le judo.

J'ai été bluffée par Edith, qui nous faisait l'initiation. En partant d'un exercice simple, elle nous dévoilait peu à peu les bases essentielles de la pratique: la souplesse, la sensation, la notion de juste moment...et la respiration! Voilà un aspect dont je ne m'étais jamais préoccupée...

Nous faisons ensuite cercle autour de Barbara Harel qui nous fait une démonstration de son "spécial" * (sa prise fétiche). C'est un petit gabarit qui déborde d'énergie, elle a unn débit mitraillette et ses yeux pétillent quand elle nous explique qu'avec sa technique "ça part tout seul" et que "c'est jouissif". Une fois, deux fois, un geste parfait. Les arts martiaux, il faut que ce soit beau...**

D'autres disciplines étaient présentées, je ne les oublie pas et certaines m'ont fasciné, j'attends de vous montrer quelques photos pour vous expliquer tout ça.


Et une super ambiance!

Je n'aime pas exagérer les différences hommes-femmes mais un fait m'a frappée par contraste. Il m'a tout d'un coup semblé que quand j'étais gamine, les garçons pratiquaient un judo "de force". La souplesse et la coordination disparaissaient derrière une certaine brutalité. C'est quelque chose que je n'ai pas du tout vu, quand je suis arrivée et que des fillettes faisaient des exercices au sol.

Car le judo ne se résume pas à la force musculaire. Quand j'avais 14 ans, un garçon de mon âge aimait soulever les filles pendant les combats pour les garder en l'air: c'est marrant 5 minutes, mais c'était bien une démonstration de force.

Je n'explique pas ça par une quelconque "nature" masculine ou féminine, je pense simplement que les garçons se sentent obligés de montrer leur force physique, dans une situation où les filles acquièrent les mêmes techniques qu'eux. A cause de ces fichus stéréotypes, toujours, de "virilité", etc... Mais pourtant, mon idole à l'époque, c'était un copain plus petit et plus léger que moi, qui n'aurait pas pu me soulever mais qui m'étalait régulièrement d'un fauchage vicieux ou d'une prise d'épaule parfaitement synchronisée. Voilà le vrai judo.





* Yoko-tomoe-nage (on me corrigera si c'est inexact).


** Même si d'après Anna, qui m'a accueilile, le judo n'est pas à proprement parler un art martial. N'empêche que c'est beau à voir.






Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Sports de combat
commenter cet article

commentaires

Emelire 16/03/2010 11:35


merci de vos réponses ! en fait pour les poids ça fait un moment que je ne soulève plus que les sacs de course ^^ depuis quelques années je nage 3 ou 4 fois par semaine, pour le plaisir ^^ mon
gamin fait du judo, je l'avais inscrit avec pas mal d'appréhension, sur les conseils de la pédiatre qui "le voyait bien au judo" ... moi c'était vraiment pas mon truc mais je me suis dit : ok ...
on verra bien si ça lui plait. Et ça lui a plu donc il a continué et là après quelques mois d'interruption, il est ado je crois qu'il était fatigué d'y aller comme une routine, il a voulu
recommencer (... et moi je m'angoisse un peu quand il y part ... mais voilà c'est ça aussi d'être parent !!!)


anna 13/03/2010 22:05


Oui, chacun son truc.
Voilà pourquoi je disais que si le judo est un art, il n'est pas à proprement parler un art martial, un "art de la guerre" : j'ai lu quelques part, que c'était un "budo" ("voie martiale" ou "art de
la paix"), au même titre que l'aïkido ou le karaté, un art de défense moderne qui utilise des techniques martiales (bujutsu) dans un but éducatif. C'est la "voie de la souplesse" selon laquelle le
faible (physiquement) l'emporte sur le fort s'il sait utiliser la force et l'intention de l'adversaire (et c'est pas facile ;) ... mais si c'était facile ça ne serait pas une voie).
Mais comme il est si bien (mieux) dit sur le site Judo Info (http://judoinfo.com/whatis.htm), "le judo est bien des choses pour toutes sortes de personnes différentes".
Comme le dit Gabrielle, en pratiquant le judo, on apprend énormément de choses sur soi-même, physiquement et mentalement et sur son rapport aux autres, car dans ce sport individuel, le partenaire
est essentiel (rien en judo qui puisse ressembler à un lance-balle), puis c'est un sport de contact.

Et surtout, le fait de placer son "spécial" sur quelqu'un sur qui on aurait jamais cru que ça passerait, l'engagement physique, le fait de sortir de l'entraînement essorée, de sentir que l'on
progresse et qu'on n'a jamais fini d'apprendre ... tout cela, c'est que du plaisir !


Gabrielle 12/03/2010 22:28


hihi...heureusement qu'on aime pas tous la même chose, ça serait pas drôle.

en fait quand on a appris à chuter ça ne fait pas mal, et c'est passionnant d'apprendre les techniques et tu t'aperçois que le corps humain est une merveille de mécanique...

en même temps, Emelire, toi tu aimes soulever des poids, ça se comprend que tu n'aimes pas faire tomber par terre :)


emelire 12/03/2010 22:02


super pour toi ;o) j'ai aussi vu le cas de garçon qui n'osaient pas combattre avec une fille, de peur de faire mal, etc. ... j'avoue que ça m'a semblé quelque part *compréhensible* tout en pensant,
ben c'est un sport ... c'est vrai qu'en général c'était plutôt fille/fille ou garçon/garçon ... (quand mon fils en faisait) ... J'ai vu des adultes combattre et vraiment ce serait pas un sport pour
moi ! ces projections, surtout que les types étaient grands en taille ... je me demande toujours comment on peut aimer un tel sport !!! quand je lis "super ambiance" ... ça m'amuse !


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....