Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 19:57

Rena Kanokogi est décédée le 21 novembre à l'âge de 74 ans. Née Rena Glickman, elle a été une ado new-yorkaise turbulente que son goût pour la castagne a amené à se passionner pour le judo; elle deviendra notamment la première américaine à atteindre la 7e dan. Surtout, "Rusty" s'est battue pendant des années pour faire reconnaître le judo féminin. Elle a hypothéqué sa maison pour organiser le premier Mondial de judo féminin (New-York, 1980). Et c'est  aussi grâce à elle que le judo féminin fut introduit aux JO en 1988 à Séoul; Rena Kanokogi y participa en tant qu'entraîneur pour les USA. Il paraît qu'elle n'a jamais voulu se dire féministe...et pourtant militer pour que les femmes puissent pratiquer librement le sport qu'elles ont choisi ressemble bien à du féminisme. Demandez à David Douillet, pour voir?

Mais pour tout vous avouer, je n'ai appris l'existence de Rusty que cet été, lorsque le YMCA de Brooklyn lui avait remis une récompense bien spéciale en forme d'excuse: une médaille gagnée 50 ans plus tôt et qu'on lui avait alors retirée. Pourquoi donc?

Il s'agissait d'un championnat organisé par le YMCA de New-York. Il n'y avait pas de judoka chez les Village People, mais le tournoi était bel et bien réservé aux hommes. Rena s'était déguisée pour participer  - à l'époque, il n'existait pas de compétition de judo féminine. Elle a remporté son tournoi; puis avoué être une femme, et avait été contrainte de rendre sa médaille. 

Photo trouvée ici

C'est un peu une "affaire Semenya" à l'envers. Aujourd'hui où tout ce qui ne rentre pas dans les cases est sujet à polémique, je me demande ce qui se passerait aujourd'hui si une femme déguisée en homme gagnait un tournoi de judo. On la renverrait dans sa catégorie? On instaurerait du judo mixte? Les concurrents battus porteraient réclamation?

A mon avis nous n'y sommes pas encore, mais... Les judokas sont classés par catégories de poids, les entraînement sont mixtes. Quand je pratiquais, j'ai souvent vu des femmes combattre à armes égales avec des hommes de même poids. N'oublions pas non plus que dans le judo, la force n'est pas tout., il faut de la vivacité et de la souplesse. On ne sait jamais: dans un tout autre registre, Oskar Pistorius et ses deux pieds amputés ont posé bien des problèmes existentiels à l'IAAF (Fédération International d'Athlétisme).


Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Sports de combat
commenter cet article

commentaires

Gabrielle 27/11/2009 16:52


Bonjour et bienvenue André.

effectivement, si je ne nie pas que les femmes ont moins de muscle et moins de puissance, je suis persuadée que l'on est conditionné à sous-estimer physiquement les filles.

de plus, parce qu'on ne met pas les petites filles au sport, beaucoup de femmes n'ont pas le "bagage" physiologique qu'on pu se construire les hommes, ce qui creuse encore les écarts.


andré 27/11/2009 15:32


C'est une ironie destabilisante pour les machos que cette femme, pour illustrer le besoin de créer des championnats féminins de judo, ait battu ses concurrents masculins dans un championnat
masculin de cette discipline!
Le mythe de la faible femme utilisé pour justifier les discriminations contre les femmes a, ici, été ridiculisé.Il faudrait beaucoup de femmes comme elle !


Gabrielle 26/11/2009 23:23


salut Karine, effectivement il faudrait que je regarde.
j'avais déjà entendu que dans les années 60 des nanas se déguisaient pour courir des marathons, alors interdits aux femmes.


karine 26/11/2009 18:32


Bonjour,
Merci pour ce bel hommage .Je ne connaissais pas cette actrice du sport "féminin" dont le parcous a de quoi déplaire à Douillet et à sa "clique", ce qui me la rend bien sympathique ...
Incroyable cette histoire . Je crois que en étudiant l'histoire des JO de l'antiquité ( interdiction aux femmes de participer , d'ailleurs elles n'étaient pas considérées comme des citoyennes )
trouver un exemple de ce type . Le "féminisme " n'existait pourtant pas encore en tant que mouvement d'émancipation politique .
a bientôt ,
Karine


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....