Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 23:22

On n’y échappe pas. Voilà des années que je m’intéresse au sport et ce sont toujours les mêmes idées reçues qui reviennent à propos des sportives.

Gamine, j’ai été abreuvée des remarques des commentateurs télé aux JO, aux championnats d'athlétisme, de tennis, tout le temps. Aujourd’hui, on a en plus Internet, qui permet à n’importer qui de donner son avis sur n’importe quoi ; et sur le sport, personne ne se prive d’en avoir un, d’avis. Surtout sur ce qu’est, ou doit être, une sportive.

Patrick Montel qui, sur France 2, complimente tant d’athlètes féminines pour leur beauté n’a-t-il pas compris à quel point son silence est gênant pour celles qui doivent se passer de son éloge? Et que cherchent à démontrer les chroniqueurs qui répètent que Laure Manaudou arrête la natation pour mener sa vie de femme ? S’est-on dit que Zidane allait mener sa vie d’homme quand il a décidé de prendre sa retraite?

Je vais esayer de répertorier les idées reçues les plus volontiers entretenues par les médias, pour tenter de les démonter. Et finalement, cela revient toujours à cette même interrogation : qu’est-ce que le sport féminin a de si dérangeant pour qu’on s’acharne tant sur lui ? Tout au long de mes recherches, j’ai peu à peu trouvé ma propre interprétation.

Le billet suivant traitera de la plus commune de ces idées reçue est aussi la plus férocement combattue, et pour cause : les sportives sont moches?

Je vous souhaite bonne lecture !
Repost 0
Published by Gabrielle - dans Poncifs et préjugés
commenter cet article
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 17:52

La Coupe du Monde 2010 de ski alpin a débuté aujourd’hui à Sölden, en Autriche, par le slalom géant. L’épreuve féminine a été remporté par Tanja Poutiainen (Finlande), déjà détentrice du titre pour l'épreuve. Elle a ravi la victoire à l’Autrichienne Katrin Zettel, une autre des favorites, pour…1 centième de seconde. La célèbre américaine Lyndsey Vonn,devra se contenter de la 9e place au général.

Plus d’infos sur le site officiel de la compétition.

 

 

J'ai profité de cet évènement pour farfouiller un peu au sujet du ski féminin, que je ne suis  (commme son pendant masculin) qu'à l'occasion des JO, où je regarde absolument tout.

Déjà, le ski est assez peu présent dans les médias, du moins en ai-je l’impression. Peut-être est-ce dû à son caractère saisonnier ou au fait qu’il soit peu pratiqué et bien moins populaire que le foot par exemple…Quoi qu’il en soit, il me semblait que les journalistes traitaient les épreuves féminines et masculines de la même manière. Et puis je suis tombée sur cette interview de Carole Montillet ; elle date un peu – du 8 mars, journée de la femme, tiens donc ! comment se donner bonne conscience - mais est édifiante.

 

Elle constate que "le niveau est plus élevé chez les hommes" et justifie ainsi la moindre médiatisation des femmes. Pour moi c'est toujours l'oeuf ou la poule... Qui a envie de pratiquer un sport à haut niveau s'il n'est pas valorisé?

 

Mais heureusement que les dirigeants sont là pour remédier à cette situation : la Fédération Internationale de Ski s'est attachée à "développer le côté glamour" des skieuses.

 

Est-ce donc vraiment le niveau le problème? No comment.

 

 

 

Repost 0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 22:34

Elles ont en commun leur souplesse et leur vivacité, elles se sont toutes deux entraînées avec acharnement, mais ce n'est pas le même délire. Elles n’ont ni le même âge, ni la même carrure, ni le même style. Elles évoluent toutes deux sur des tapis, mais l’une se produit en justaucorps,tandis que l’autre combat en dobok. .

 

Depuis mercredi dernier, Gwladys Epangué est championne du monde de taekwondo dans la catégorie des -67 kg. Et Youna Dufournet a remporté samedi la médaille de bronze à l’épreuve de saut de cheval, aux championnats du monde de gymnastique.

 

Crédits photos: AFP/ADRIAN DENNIS Crédits photo: Sylvain Sauvage et WTF, trouvée ici

 

Je vous laisse lire au sujet de Gwladys Epangué l’article de la Pépée, dont le blog est drôle, funky et  surtout très riche.

Un tiers des licenciées de taekwondo sont des femmes, comme dans la plupart des arts martiaux : pour des sports de combat, c’est beaucoup. Ayant moi-même pratiqué l’un d’entre eux, je pense que l’importance de la maîtrise de soi ainsi qu’un respect de l’adversaire très prégnant donne aux femmes une « excuse » pour se lancer – ce n’est que mon avis -. Il me semble également que la perspective de pouvoir se défendre seule est une autre motivation pour débuter.


J'ai ensuite trouvé une vidéo de la prestation de Youna Dufournet. J'ai envie de faire deux remarques :

- on a coutume de décrire les gymnastes, comme pleines de grâces et filiformes, le sport féminin par excellence. Vous pouvez voir que pour être gracieuse, Youna n’en est pas moins très musclée des jambes et des bras. Et toc pour Glamour.

- tous les sports ne se pratiquent pas à tout âge et il est évident que la gymnastique est réservée aux très jeunes athlètes, ne serait-ce que pour satisfaire au nécessaire très faible rapport poids-taille sans mettre en danger la santé.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Essai transformé!
commenter cet article
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 22:04

On connaît bien les garçons, les Experts, mais les féminines ne sont pas en reste et jouent un rôle de premier plan à l'international. Leur 5e place aux JO de Pékin a été une relative déception et leurs objectifs sont désormais au plus haut. L’équipe de France de handball est ainsi en pleine phase de qualifications pour le championnat d’Europe. Après avoir battu l’Islande mercredi dernier (32-23), les Bleues n’ont fait qu’une bouchée de l’Angleterre (42-16). Ces résultats sont de très bon augure pour la suite des qualifications, qui durent jusqu’à fin mai. Les Françaises comptent en effet effacer le mauvais souvenir de l'Euro 2008 où elles avaient terminé quatorzièmes. Ce sont les Norvégiennes qui avaient gagné le tournoi, pour la quatrième fois consécutive ; c’est d’ailleurs la Norvège qui co-organisera l’édition 2010 avec le Danemark.

Je vous conseille de jeter un oeil au site officiel "Femmes de défis" qui suit le parcours de l'équipe. Ne vous arrêtez pas aux photos ventre à l'air de la page d'accueil...chaque internationale est présentée de manière sympa et détaillée, avec beaucoup de belles photos de matchs:

 

Amélie Goudjo, Source Femmes de défis.

 

Les matchs de qualification reprendront seulement début 2010, mais d'ici là, le calendrier de l’équipe de France est bien rempli d’ici là: le Mondial se déroulera en Chine du 5 au 20 décembre. Et auparavant on pourra voir les Bleues jouer en France, au 7ème tournoi international Paris Ile de France féminin  (TIPIFF) qui aura lieu du 20 au 22 novembre au stade Pierre de Coubertin. Les places seront en vente à tarif réduit, c’est donc l’occasion de découvrir le handball féminin ; je regrette seulement qu'encore une fois, l’affiche présente des clichés sexistes pour vendre l’évènement. Encore une fois, dommage…

 

 

 

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Sports collectifs
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 23:06
Crédits: FFF

Le Parc des Princes peut bien accueillir un match de D1, Lyon n'est pas en reste: le samedi 24 octobre, nos Bleues disputeront un match à Gerland. Voilà qui devrait faire plaisir à Corine Franco, Louisa Necib et Elodie Thomis qui jouent habituellement sous les couleurs de la prestigieuse section féminine de l'OL. Pour les supporters des Bleues, il s'agit de prendre la balle au bond et de saisir l'occasion de venir les encourager; la mise en lumière du foot féminin dépend du succès de ces opérations de promotion lancées par la FFF. Pour l'instant, les matchs dans des cadres prestigieux habituellement réservés aux équipes masculines reste l'exception.

L'équipe de France féminine se mesurera à l'Islande dans le cadre des qualifications à la Coupe du Monde 2011. La France a brillamment débuté en battant la Croatie 7-0 le mois dernier à Zagreb, tandis que l'Islande est leader actuel de la poule. Les deux équipes se connaissent, puisqu'elles se sont déjà rencontrées cet été lors de la coupe de l'UEFA; la France l'avait alors emporté 3 à 1.
Coup d'envoi à 16h30. (plus de renseignements ici)

Les Bleues rencontreront ensuite l'Estonie, actuellement dernière du groupe, au stade Jules-Deschaseaux au Havre. Le coup d'envoi est à 18h. (plus de renseignements ici)




Repost 0
Published by Gabrielle - dans Football
commenter cet article
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 00:02
Je sais, le football revient encore, mais lorsque les nouvelles sont réjouissantes pourquoi se priver?

Son équipe nationale est championne du monde en titre et championne d'Europe, sa fédération compte un million de licenciées en club, ce pays accueillera la coupe du Monde féminine en 2011...autant de condition favorables à la naissance de "11  Freundinnen" ("11 amies"). Créé à l'initiative du mensuel spécialisé "11 Freunde" ("11 amis", donc) ce magazine trimestriel sera entièrement consacré au football féminin. Sa première couverture est consacrée à Kim Kulig, une des jeunes recrues de l'équipe nationale. Et j'aime bien la photo: une fille cool et bien dans ses baskets...finalement, pas besoin de déshabiller les joueuses pour donner envie d'aller les encourager.

Photo trouvée ici

L'interview (3 pages! ) est à l'image de la Une; les réponses de la jeune joueuse sont franches et spontanées, elle parle avec passion, bien loin du ton des stars masculines forcées d'adopter un discours froid et formaté tant les enjeux sont importants.  Le titre de la Une "Lieber Weltmeisterin als Millionen" signifie d'ailleurs "Plutôt championne du monde que millionnaire". il est vrai, comme le reconnaît d'ailleurs Kim, qu'une footballeuse peut rarement espérer jouer pour autre chose que pour la gloire.

On souhaite donc longue vie aux 11 Amies, et surtout de faire des émules ailleurs en Europe. En France, les Cahiers du football ont bien daigné parler du foot féminin (merci Nico pour l'info), mais pour faire un constat si amer qu'il ne donne pas envie de chausser les crampons (sans compter que de faire un article sur le foot féminin tous les 35 du mois pour se plaindre que les médias n'en parlent pas assez, c'est une démarche assez schizophrène). On ne saurait trop leur conseiller de prendre exemple...




Plus d'articles sur le football féminin:
L'Allemagne championne d'Europe
Pourquoi ne pas regarder du football féminin?
Repost 0
Published by Gabrielle - dans Football
commenter cet article
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 23:20
Jeudi dernier, la boxeuse Myriam Lamare vient de conquérir à 34 ans son 8e titre mondial WBF dans la catégorie Super-légers (entre 61 et 63 kg), au terme de neuf reprises contre l'américaine Ann Marie Saccurato. Elle a gagné "aux points" ce qui signifie qu'il n'y a pas eu de KO. Les coups donnés qui atteignent l'adversaire sont notés en fonction de leur force, de leur précision et de leur technicité; celle qui totalise le plus de points remporte l'épreuve.

Photo Édouard Coulot, trouvée ici


En cherchant une vidéo de combat pour illustrer mon billet, je suis d'abord tombée sur un portrait de Myriam Lamare au JT deTF1 qui date de 2006. Ca commençait bien, mais le reportage tombe vite dans ce sempiternel travers de vouloir montrer à tout prix aux téléspectateurs qu'elle "se soucie de sa féminité". Faire tomber les préjugés, oui, en construire d'autres (elle regarde les bijoux donc pas d'angoisse: c'est une fille), ça m'agace.

Heureusement j'ai finalement trouvé un combat de Myriam Lamare, contre la portoricaine Belinda Laracuente, qui date de 2008. (Je n'ai malheureusement pas réussi à trouver dans quel cadre a eu lieu ce combat). Quand on voit l'intensité d'une seule reprise (qui comporte plusieurs rounds de 2 min) on imagine qu'en enchaîner neuf comme pour ce championnat du monde doit solliciter, au-delà de la force physique, des capacités de résistance et d'endurance ainsi qu'un solide mental.
Prêtez attention aux commentaires, je les ai  personnellement trouvé pertinents. L'un des consultants précise notamment que les boxeuses s'entraînent souvent avec les hommes, faute d'effectifs, ce qui ne semble pas poser de problème outre mesure.







Un autre article sur la boxe:
Saut à ski et boxe, nouvelles disciplines olympiques ouvertes aux femmes.
Repost 0
Published by Gabrielle - dans Sports de combat
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 22:45

Nous sommes vendredi soir, c’est la fin d’une dure journée…je m’achète le dernier Glamour pour me détendre un peu. Pas de bol ! Je tombe sur la page 30, qui s’intitule…« Les Musclées ». Comprendre qu’il s’agit d’un portfolio de quelques célébrités jugées trop musculeuses, et donc ainsi dénoncées. Déjà, les femmes incriminées sont loin d'être très musclées; un fessier bien ferme, un joli dos...ça suffit à débecter la rédaction. Ensuite, on va me dire que c’est pour rire (les féministes n'ont pas d'humour, c'est bien connu) et que Glamour  a coutume d'épingler gentiment les célébrités. Mouais.  Sauf que, 30 pages plus loin, « ils » conseillent aux lectrices de pratiquer la boxe française (jusque là, je cautionne plutôt)…tout en s’empressant de les rassurer : elles n’auront pas de « biceps de déménageurs ». Pris la main dans le sac ! Les biscotos pour une femme ce n’est pas Glamour, prière de s’en rappeler.


Mesdames et Messieurs de la rédaction de Glamour, vous n’êtes pas les seuls à faire ce genre de chose, ce n'est qu'une page dans tout le magazine, je sais. Mais vous êtes en quelque sorte la goutte d'eau. Quand on lit votre magazine - et d’autres du même acabit - on a bien compris que les femmes ne font du sport que pour garder la ligne, uniquement. Elles n’aiment pas vraiment ça en fait, mais il faut bien garder la forme. Ah oui, « Forme », c’est le nom de la seule rubrique dans laquelle les mags féminins daignent parler de sport. « Loisir », « Plaisir » ? Argh, mais vous n’y pensez pas…


Lorsque Gwen Stefani exhibe sa tablette de choco, forcément, ça vous laisse pantois. Pas dans la nature d’une femme de faire des abdos ad libitum. Donc monstrueux. « Ca fait peur » écrivez-vous.


Ce qui me fait peur à moi c’est qu’on est pas tranquilles une minute. Trop grosses, trop maigres ou trop musclées, il y a toujours un problème. La norme imposée devient de plus en plus restrictive. Non contentes de traquer les moindre bout de gras, à cause de ce genre d’article les femmes s’interdisent aussi le moindre bout de muscle apparents. Vous n’êtes pas les seuls à dire ce genre d’inepties, mais sachez bien que c’est en partie à cause de ça que l’on se moque des lanceuses de poids et que les filles n’osent pas faire de rugby. « Hum, elles ne sont quand même pas très féminines » entend-on souvent dire sur un ton pincé.


C’est aussi à cause de ces réflexions idiotes qu’à 13 ans, je me forçais à courir moins vite que les garçons au cours de sport, pour avoir l’heur de leur plaire (heureusement, depuis j’ai compris que les mecs bien ne se sentaient pas obligés d’être toujours devant les filles). Et ma copine qui faisait du saut en hauteur a arrêté parce qu’un jour une pimbêche l’a traitée de « gros mollets ». Hé oui, faire du sport régulièrement modifie le corps…Mais vous est-il venu à l’esprit que nous pouvions nous moquer éperdument de ne pas souscrire aux canons en vigueur...et même nous trouver belles, car ayant trouvé l'équilibre qui nous convient ? Sans doute non, je n’ai jamais vu un article de mag féminin qui mette en lumière le sport sous l’angle d’une passion - en général vous préférez préciser ses effets bénéfiques sur la cellulite ou les varices -.


Et pour terminer, voilà le genre de belles photos que j’aimerais, moi, un peu plus voir dans les magazines, pour varier un peu:


 

Crédit Photo: www.basquetebol.org




Nathalie Macra, Nîmes - © Sportissimo / Pillaud

 

 



 

Photo: Alexander Hassenstein/Bongarts/Getty Images





Photo trouvée ici

 

 



Photo trouvée ici

Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 09:27
Dimanche 18 octobre, la rencontre au sommet entre le PSG et le FCF Juvisy, deux grands clubs de D1 féminine, se déroulera au sein du mythique stade du parc des Princes, plutôt habitué à accueillir les rencontres des garçons.
C'est une très bonne nouvelle pour la promotion du football féminin, d'une part car la symbolique du lieu est un signe de reconnaissance, d'autre part parce que celui-ci est facilement accessible en transports et que les tarifs sont très réduits: 5 euros l'entrée, moitié-prix pour les femmes et les moins de 12 ans. Le match est à 16h. Pour venir applaudir Camille Abily, Sonia Bompastor ou encore Elise Bussaglia, vous pouvez prendre vos places ici.

Edit du 18.10.09: J'apprends par le site Footoféminin le Parisien consacre une pleine page à l'évènement, et qu'il fera l'objet de quelques reportages télé. Plus sur Footofeminin.

Des rencontres de D1 féminine ont déjà eu lieu dans d'autres grands stades: dans le cadre de la Ligue des Champions notamment, Montpellier (champion de France en titre) a joué à la Mosson et la section féminine de l'OL a plusieurs fois disputé des matchs à Gerland.

Ces évènements, s'ils ne sont toujours pas aussi suivis que des matchs masculins, rencontrent tout de même du succès eu égard au nombre habituel de supporters des rencontres de D1 féminine, ceux-ci se limitant a la famille et aux amis des joueuses. Les tarifs réduits attirent un public de curieux plus large. Et surtout, cela sort la discpline de sa confidentialité en rendant un peu moins exceptionnel le fait que des filles jouent au foot. Aller voir des matchs de foot féminin en famille est le meilleur moyen de susciter l'intérêt des enfants, par exemple.

Réserver sa place au Parc dimanche prochain, c'est signifier à la direction du PSG et à la FFF que oui, il y a une demande pour voir du football féminin en France.

Un acte militant, oui, oui.
Repost 0
Published by Gabrielle - dans Essai transformé!
commenter cet article
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 23:40
L'actualité sportive fait fi des congés, et beaucoup de choses se sont passés la semaine dernière.

Tout d'abord merci à Snödroppe, qui m'a transmis deux liens de très belles affiches de rugby féminin, tout à fait aux antipodes de celle de la coupe du monde de Handball dont j'avais parlé. Elles sont ici et ; et surtout n'hésitez pas à traîner vos crampons sur son blog - de rubgy - qui n'oublie pas les pratiquantEs.
Dans la foulée, il y a aussi le blog d'Olympe qui a embrayé sur mon billet pour élargir le débat.

La célèbre course des 100km de Millau s'est déroulée le 26 septembre. Autour de 1500 personnes se sont élancées pour des heures et des heures de course (à pied, hein!) dans la campagne. La première femme, Brigitte Bec, se classe 4e au classement général...une pensée pour ceux qui estiment que les femmes c'est bien joli mais que c'est quand même moins intéressant car ça va moins vite. Elle signe par ailleurs le nouveau record féminin de l'épreuve (8h24 et des brouettes, non, ce n'est pas l'heure d'arrivée, mais bien le temps qu'elle a passé à courir). Le site Internet de l'épreuve diffuse la vidéo de son arrivée. Sinon, je n'ai pas réussi à trouver le nombre de femmes qui ont couru, mais je ne pense pas me tromper en supposant qu'elles n'étaient pas beaucoup!
Et pour avoir une idée de la course vue de l'intérieur, je vous recommande le récit-fleuve de Barbie, qui a ainsi fini son 2e 100km en 11h41 et prouve une fois de plus que même l'ultra-fond n'est pas réservé à des mecs tout maigres qui ne se nourrissent que de gels fluos, et qu'on peut même énormément s'amuser en courant sur 100 bornes.

Enfin, je voulais signaler que ce samedi 10 octobre a lieu la 8e édition des Journées de l'arbitrage, organisée par les fédérations de football, rugby, handball et basketball pour faire découvrir les fonctions d'arbitrage et éveiller de jeunes vocations d'arbitre. Cette année, la manifestation sera largement consacrée à l'arbitrage/football féminins. Tout comme les joueuses, les arbitres féminines de foot sont rares; en France par exemple, l'équipe des arbitres internationaux compte 6 femmes pour 20 hommes. On peut saluer cette initiative qui prévoit notamment des animations autour du match de D1 (féminine, bien sûr) qui réunit à Lyon deux grandes équipes du championnat, l'OL et le FC Juvisy.


Repost 0
Published by Gabrielle - dans Essai transformé!
commenter cet article

Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....