Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 17:25
A mon avis vous n'y avez pas échappé. Le sprint de biathlon féminin (7,5 km) a permis à la France de "débloquer le compteur" comme disent les journalistes sportifs. Marie Dorin, qui participe pour la première fois aux Jeux, a terminé à la troisième place derrière la star allemande Magdalena Neuner, et la Slovaque Anastazia Kuzmina, qui a elle aussi surpris tout le monde en décrochant l'or.

Marie Dorin a été assaillie par les journalistes et propulsée en Une sans complexe, alors que le biathlon est habituellement traité très confidentiellement dans les médias.

http://skidefond.custompublish.com/getfile.php/1132011.1046.xusatdtwvd/900x900/Dorin130210mf017.jpgMarie Dorin, crédit Nordic Focus, photo trouvée ici

Attention, je ne crache pas dans la soupe et suis bien évidemment ravie que l'on mette en lumière une sportive, d'autant que sa joie spontanée fait plaisir à voir et que sa place est amplement méritée avec un 10/10 au tir.

Je me faisait simplement la réflexion que la popularité, dans la mesure où elle se construit par les médias, est affaire de relativité; d'autres parleront de hiérarchisation de l'information mais le résultat est le même. Quand il y a peu à dire on monte en épingle les évènements, quand il y a beaucoup à dire on choisit ce qui plaira le plus au public et pas ce qui est objectivement important, ou surprenant, ou intéressant. Sans minimiser la performance de Marie Dorin (bien au contraire) je pense que si elle avait eu sa médaille à la fin des Jeux ou au même moment qu'une grande star, les journalistes se seraient moins volontiers attardés.

Et dans des évènements mixtes comme les JO, ce mode de fonctionnement dessert particulièrement les femmes, moins mises en exergue et moins médiatisées à performances égales. Ne boudons donc pas notre plaisir, voici l'interview de Marie après sa victoire:



Et pour ne pas oublier ses coéquipières, précisons que Marie-Laure Brunet a elle aussi obtenu un 10/10 en tir et se classe à une excellente 6e place, et que Sandrine Bailly et Sylvie Becaert ont déçu en terminant respectivement 15e et 29e. Je vous propose aussi le très beau diaporama de l'épreuve que propose comme à son habitude, le site Ski Nordique, (qu'à mon avis je linkerai beaucoup durant ces JO d'hiver tant il est complet).


D'autres épreuves de biathlon suivront et leur permettront sans doute, qui de se ressaisir, qui de continuer sur sa lancée: cette semaine, ce sera mardi, jeudi, et dimanche soir.


Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 21:20
Aïe aïe aÏe, J -0! Après le petit tour d'horizon complètement subjectif et non exhaustif des chances de médaille françaises, je daigne mettre le nez hors de France (il était temps!) pour savoir quelles athlètes feront parler d'elles au cours des JO.

Tous les yeux seront tournés vers Lindsey Vonn (photo, trouvée ici), la star américaine de ski alpin, qui a gagné 2 fois la coupe du monde et est en tête du classement encore cette saison. Elle a cependant annoncé cette semaine une blessure au tibia, ce qui pourrait l'empêcher de conquérir le titre olympique qui lui manque encore. Mais quoi qu'il arrive elle ne sera pas seule à briguer une médaille: l'Allemande Maria Riesch et la Suédoise Tanja Paerson, par exemple, auront leurs cartes à jouer! Et les Françaises bien sûr...

http://www.modernmom.com/media/hottopics/vonn-2009.jpg
La biathlonienne suédoise Helena Jonnsson, leader actuel de la coupe du Monde, sera également au centre de l'attention. Mais la compétition reste néanmoins ouverte avec notamment la concurrence de l'Allemande Magdalena Neuner: cet article du site Ski-nordique résume bien la situation.


Et rapidement, quelques indications sur d'autres disciplines:

Curling:
On pourrait croire que ce sera le Canada (94% des pratiquants), épicétou. Mais figurez-vous que les championnes du Monde en titre sont...les Chinoises. Plus prévisible, les tenantes du titre olympique de 2006 sont les Suédoises, les Canadiennes n'ayant terminé que 3e, derrière les Suissesses. En tout cas, pas de quoi effrayer les Françaises, puisqu'il n'y en a pas...

Hockey sur glace:
Là, oui, ce sont bien les canadiennes qui détiennent le titre olympique. Mais gardons un oeil sur la redoutable équipe des USA...

Patinage de vitesse:
Encore les Canadiennes...une équipe en acier trempé, menée par Christina Nesbitt et Kristina Groves. Néanmoins, les Néerlandaises et les Allemandes sont des concurrentes sérieuses; sans oublier les Russes et les Chinoises. De beaux duels en perspectives!

Short-track:
Contrairement au patinage de vitesse où on patine "contre la montre", le short-track se compose de mini-courses de 4 patineurs, sur un anneau de glace plus petit et plus incliné. De quoi favoriser collisions, chute et retournement de situation. Les Coréennes  avaient brillé aux JO de Turin en engrangeant 4 des 10 médailles à gagner, suivies par - encore - les Chinoises.

Ski freestyle:

La canadienne Ashleigh McIvor, tenante du titre mondial, est une concurrente sérieuse pour Ophélie David en skicross. En saut, les Chinoises sont ultra-dominatrices.

Ski de fond:

La Polonaise Justina Kowalcyk, leader de la coupe du Monde cette saison, à toutes les cartes en main. Il lui faudra néanmoins compter avec la Slovène Petra Majdic.

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 07:00
http://www.rmc.fr/images/article/4B5XbgqSkcqbQg7535B6ib24ErTdWBtQQuicklook.jpgC'était ce week-end, et les Françaises ont réjoui leur public.

Gévrise Ermane a décroché l'or en -63 kg! Après son titre mondial en 2007 dans la catégorie des -70 kg (photo), Gévrise à décidé de descendre en - 63 kg et c'est une victoire très encourageante après ses défaites décevantes aux JO de Pékin, puis aux Mondiaux de Rotterdam. L'or également pour Lucie Decosse en -70 kg.

Morgane Ribout, championne du monde en titre, s'est remise de son échec aux Masters en allant jusqu'en finale de son tournoi des -57 kg et obtient la médaille d'argent derrière la Japonaise Kaori Matsumoto qui l'a vaincue par ippon.
C'est l'argent aussi pour Frédérique Jossinet, en -48kg, encore derrière une Japonaise.

Stéphanie Possamaï qui finit 5e en -78 kg; dans cette catégorie c'est Lucie Louette, que je connaissais pas, qui obtient le bronze, avec Céline Lebrun (car au judo il y a deux places de 3e, oui oui).

Le judo a ceci de passionnant qu'il suffit parfois d'une seconde d'inattention pour se faire étaler sur ippon. Des semaines de préparation peuvent être anéanties en quelques secondes. Il vous reste le système de repêchage, qui permet de réintégrer le tournoi pour la 3e place si la personne qui vous a vaincu au premier tour remporte ses combats. Il n'est donc pas rare d'encourager avec ferveur celui ou celle qui vous a explosé il y a 20 minutes. Les résultats des athlètes peuvent ainsi être assez fluctuants au rythme des compétitions, et rien n'est jamais acquis.

Pour preuve le combat magnifique (Uchi-Mata de toute beauté) que Morgane Ribout avait livré à Rotterdam en 2009 contre la même Matsumoto qui l'a battue ce week-end.



Et sinon, alors que le bilan français est de 6 médailles féminines pour 4 médailles masculines, que sur les 3 médailles d'or obtenues 2 le sont par des femmes, c'est encore de Teddy Riner que l'on parle, et lui qu'on montre. Ce billet reste toujours d'actualité...




Crédit photo: Reuters - photo trouvée ici

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Sports de combat
commenter cet article
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 12:00
http://www.alpedhuez.com/hiver/uploads/_alpes/ani_jpeg2/ophelie_david_01_laurent_salino.jpg
Le ski freestyle aux JO s'enrichit cette année de l'épreuve de skicross. Voici qui offre une nouvelle chance de médaille à la France en la personne d'Ophélie David: (photo trouvée ici) quatre fois titrée aux X-games (championnat de sports de glisse extrêmes), leader actuelle de la coupe du monde de skicross, la skieuse de 33 ans souhaite ardemment être la première championne olympique de la discipline et ravir le titre à ses concurrentes canadiennes. Les "jeunettes" Chloé Georges et Marion Josserand seront elles aussi de la partie.

Pour avoir un avant-goût des JO, voici en quoi consiste une épreuve de ski-cross (Madonna di Campiglio, épreuve de la coupe du Monde). Grisant non?
Cocorico oblige, c'est Ophélie David qui remporte la course, talonnée par Meryll Boulangeat, qui, blessée, est malheureusement forfait pour les JO.







Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 12:00
Déception pour la France, pas de surprise pour l'Irlande et l'Angleterre démarre sur les chapeaux de roues...

Irlande
/ Italie 22 - 5
Angleterre / Pays de Galles 31 - 0
Ecosse / France 10 - 8

Malheureusement je n'ai pas trouvé de compte-rendu des matchs en Français; mais il y a de très bons articles en anglais sur ce site: Scrum Queens.

J'y ai notamment trouvé un résumé vidéo du match de l'Angleterre, avec de jolies séquences de jeu.

On y voit aussi que l'évènement n'a pas tout à fait l'envergure de son homologue masculin. Stade mal éclairé sans beaucoup de tribunes, sono indigente...mais il n'est pas nécessaire d'être 50000 spectateurs pour que l'ambiance soit au rendez-vous, comme on peut l'entendre. Evidemment, pendant les hymnes on n'entend que les joueuses qui chantent, mais je trouve que cela leur donne une force particulière...il faut dire que je suis particulièrement fan des hymnes nationaux.







Repost 0
Published by Gabrielle - dans Rugby
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 17:00

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:idY_xjuj8kJ-8M:http://i60.servimg.com/u/f60/13/30/87/40/olympi10.jpgJ -5 pour le coup d'envoi des JO...Passons au ski alpin, belle discipline pourvoyeuse d'adrénaline et d'ongles rongés au fil des chronos. Rien que de les regarder j'ai les cuisses qui chauffent et les genoux qui renâclent...

Néanmoins, ne suivant pas les épreuves à longueur d'année, je me mélange un peu les spatules entre les différentes épreuves: et j'ai trouvé, pour les skieurs de canapé, une petite fiche de révision que nous a fait Eurosport. J'ai beau râler sur eux de temps en temps < soupir >, ils ont des fois des bonnes idées.

Voici donc quelques-unes des skieuses en partance pour Vancouver: Sandrine Aubert, Taina Barioz, Ingrid Jacquemod, Tessa Worley et Marie-Marchand Arvier.

http://www.ffs.fr/img/equipes/2010/530090.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2132485.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/1390618.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2195801.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/1420388.jpg
Source: Fédération Française de Ski

Que du bon! Sandrine Aubert a remporté deux slaloms cette saison et a occupé pour l'épreuve la première place du classement de la coupe du monde après son titre de Reine des Neiges en slalom à Zagreb, début janvier. Certes, elle l'a perdu peu après, et il semble qu'elle doive blinder son mental pour être plus régulière, mais le potentiel est là.

Ingrid Jacquemod avait subi les Mondiaux de 2009 avec des résultats plus que décevants. Cette année, elle redémarre. Trois podiums en coupe du Monde font une quatrième place en descente et une neuvième place au général, ce qui fait d'elle la Française la mieux classée de la saison. Elle part pour les JO avec appétit!

La toute jeune Tessa Worley (20 ans!) a, elle, remporté le slalom géant à Are en décembre dernier; elle se classe actuellement 9e à la coupe du monde de sa spécialité...Et sa copine Taina Barioz, à peu près du même âge, a eu son premier podium en géant, en décembre dernier. Elle aussi à la niaque: à voir, donc!

Marie-Marchand Arvier est une de celles qui ont rejoint in extremis les sélectionnées pour Vancouver; sa place de 2e au super-G de Saint-Moritz la semaine dernière lui a finalement assuré son billet d'avion.


La liste complète de l'équipe de France de ski alpin pour Vancouver ici.




Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 07:00
Après le biathlon, deuxième incursion chez les juniors, pour vous parler de l'époustouflante Coline Mattel qui décroche la médaille d'argent aux Mondiaux de sa catégorie. Précisons qu'elle était 5e aux derniers Championnats du Monde. Glissons encore qu'elle n'a que 14 ans!

Un petit prodige donc; j'espère que ses parents et encadrants sauront la préserver et la soutenir jusqu'à l'âge adulte.

Enfin, souhaitons-lui de pouvoir un jour participer aux JO dans sa discipline...Car rappelons-le, le saut à ski est le dernier sport olympique uniquement réservé aux hommes.




PS: Et n'oublions pas la médaille d'or en Super-G de Marine Gauthier!


Repost 0
Published by Gabrielle - dans Sports d'hiver
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 07:00
Les JO de Vancouver, faut-il le rappeler, démarrent le 12 février prochain. Qui va-t-on encourager parmi les Françaises?

Commençons par le biathlon: Sandrine Bailly réalise une très bonne saison en individuel, multplie les podiums et est donc une réelle chance de médaille française. On suivra aussi avec attention le relais où les Françaises ont su se montrer dangeureuses pour les grandes favorites, les Allemandes et les Russes, j'en avais rapidement parlé ici.

Et elles ont aussi eu une très bonne idée: voici l'"affiche" des JO de Vancouver, vus par les biathlètes féminines. J'aime beaucoup cette image décalée, qui contourne les ressorts traditionnels de l'affiche sportive et surtout nous épargne le registre "rose-bonbon-on-est-des-fiiiiiiiilles-avant-tout" qu'on a pu voir à toutes les sauces.


De gauche à droite : Sylvie Becaert, Julie Collin-Darraz, Marie Dorin, Sandrine Bailly, Pauline Macabies* et Marie-Laure Brunet.  En cow-boys, les entraîneurs Jean-Paul Giachino et Lionel Laurent.


Et comme j'aime bien mettre des visages sur les noms, voici les mêmes nanas, dans le même ordre:

http://www.ffs.fr/img/equipes/2010/991916.jpg pas de photo pour Julie C? http://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2291705.jpg

http://www.ffs.fr/img/equipes/2010/820072.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2199106.jpghttp://www.ffs.fr/img/equipes/2010/2230836.jpg
Source: Fédération Française de Ski



*A
l'heure où j'écris , Pauline Macabies n'est pas sur la liste des biathlètes qui iront aux JO, mais elle est sur la photo et méritait donc bien qu'on la cite!


PS: je n'oublierai pas les athlètes des autres pays...après tout il me reste encore 12 jours!



Repost 0
Published by Gabrielle - dans Jeux Olympiques
commenter cet article
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 20:02
Des fois j'ai l'air monomanique d'une discipline....cette semaine ce sera le ski: tout simplement parce qu'en lisant ou en surfant sur un sujet particulier, je trouve souvent ce que je ne suis pas venue chercher et ça me donne plein d'idées.

Ainsi j'ai appris que les petites Françaises brillent lors des Mondiaux juniors de Biathlon, en Suède. Les trois médailles remportées par l'équipe de France sont en effet toutes féminines! Jugez plutôt: Leslie Mercier est montée sur le podium du 12,5km de jeudi dernier, avec une place de 3e. Ensuite, c'est Sophie Boillez qui décroche l'or à la poursuite, après avoir décroché l'argent au sprint la veille.

http://img6.custompublish.com/getfile.php/1116536.1046.fepxpetsvd/468x0/4726184_1116536.jpgLeslie Mercier

http://img6.custompublish.com/getfile.php/1118244.1046.tdcaafcawe/Boilley_461x346.jpgSophie Boilley
Photos trouvée ici - Crédits www.torsbybiathlon.com et Corinne Niogret

Les épreuves internationales juniors sont assez peu médiatisées - aurait-on seulement le temps de s'y intéresser? - mais sont très importantes pour l'avenir, pour savoir si les filières de détection sont efficaces et si les jeunes sont correctement encadrés. Bien sûr, rien ne dit que la suite de leur carrière suivra: personne n'est à l'abri d'une blessure. Sans compter la motivation qui baisse et les hésitations à s'engager pour le haut niveau, un peu plus fréquentes chez les jeunes filles, puisque la reconnaissance qu'elles peuvent espérer sera toujours inférieure à celle des garçons...je l'avais évoqué là.

Mais soyons optimistes: les bons résultats de ces ados rayonnantes sont une source formidable d'émulation pour les petites (et les petits!) de leurs clubs et de leurs régions respectives.

Enfin, ces mondiaux durent jusqu'au 2 février, où les Françaises disputeront le relais. Allez les Bleuettes!


Repost 0
Published by Gabrielle - dans Sports d'hiver
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 07:00
Puisque me voilà lancée sur le thème du rugby...J'étais tombée il y a quelques temps sur cet article (en anglais) qui m'avait enthousiasmée: il y a des rugbywomen en Iran. Et elles participent même à des compétitions internationales! De fil en aiguille et de clic en clic, j'ai atterri sur ce site: Rugby in Asia.

J'ai eu le plaisir de constater que ce site laissait toute sa place au rugby féminin, mais aussi et surtout que ce dernier se développe plutôt bien en Asie, particulièrement dans sa version à 7 (seulement 7 joueuses sur le terrain, donc ça court, donc on a des matchs d'un quart d'heure, donc un tournoi se déroule en un ou deux jours).

J'ai également trouvé un résumé vidéo de l'Asian Women's Sevens Championship de 2009 sur le site de l'IRB. Alors oui, on voit que le rugby féminin asiatique n'en est encore qu'à ses balbutiements, mais peu importe les maladresses et l'état des terrains. Au Kashmir comme en Iran, le rugby permet aux jeunes filles de s'évader du quotidien, de prendre confiance en elles et de s'affranchir un peu vis-à-vis d'un environnement encore trop misogynes. Alors l'essentiel, pour son développement, est le plaisir de jouer et la motivation qu'affichent les pratiquantes.


http://english.aljazeera.net/mritems/images/2007/10/26/1_231804_1_5.jpgPhoto trouvée ici - Crédit: AFP






Repost 0
Published by Gabrielle - dans Rugby
commenter cet article

Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....