Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 19:02

Vous vous en rappelez peut-être (ou pas), mais j'avais abordé le sujet des salles de sport réservées aux femmes il y a quelque temps. Je n'étais pas convaincue: je n'aime pas l'idée que seule la "fuite" des femmes permette d'éviter les dragueurs intempestifs ou la "honte" d'afficher ses bourrelets devant les hommes. Mais le changement de mentalité ça ne fait pas gagner autant d'argent que d'ouvrir des salles réservées aux femmes, sans compter que si plus personne n'a honte de ses bourrelets beaucoup moins de monde ira se faire suer là-dedans.

 

Ici en Finlande, pour des raisons aussi diverses que la météo quelque peu hostile, et des maux de dos nécessitant quelques renforcements, je me suis mise à fréquenter la salle de sport près de chez moi, qui comporte toute une salle avec des appareils réservés aux femmes. Sur le moment, j'ai râlée, déçue que même en Finlande ou j'imaginais une égalité des sexes accrue (ce n'est pas forcément vrai dans tous les domaines) on cède à ce genre de mode.

Après l'échauffement je me suis donc résolument dirigée vers les appareils mixtes.

Puis je suis partie dans la direction opposée.

La perspective de faire mignonnement quelques séries de chaise romaine à proximité de grands colosses blonds beuglant sous le poids de leurs haltères m'a un peu refroidie. Pourtant il y avait des nanas! Mais, très aguerries, gants de muscu, très concentrées, faisant les mouvements à la perfection. Pour moi, qui en suis encore à regarder les schémas pour savoir comment on se sert des machines (sans compter que je ne parle pas finnois, ce qui me donne l'air encore plus neuneu quand j'essaie de déchiffrer le point n°2 de la notice de la presse) c'est le flip absolu.

C'est donc avec soulagemen, toute honte bue, que j'ai échoué dans la salle réservée aux femmes. Pas grand-monde, et surtout des minettes qui essaient de comprendre les machines. Banco, je ne suis pas la seule! Après avoir conscienceusement réalisé mes séries de muscu dos, j'ai pu m'abîmer à loisir dans la contemplation du mode d'emploi finnois des machines à faire des quadriceps, sans avoir la désagréable impression que Musclor attendait son tour avec impatience.

 

Je précise au passage que la philospohie de cette salle de sport n'est pas la même: il n'est pas question de se soustraire totalement du regard des hommes puisque les salles d'échauffement avec les tapis et les vélos sont mixtes, les cours de gym sont mixtes aussi. Il faut dire qu'en Finlande, on ne se pas fait draguer par des gros lourds.

Je pense sincèrement que cette salle de muscu a été pensée pour fournir un endroit tranquille aux débutantes comme moi ou aux pratiquantes occasionnelles.

C'est vrai que les garçons pourraient aussi souhaiter avoir un endroit comme ça. Mais ne pas avoir confiance en soi et ne pas se sentir légitime surtout quand on débute, est une des conséquences du conditionnement des filles. Je vois dans cette approche la même utilité relatives que les courses à pied exclusivement féminines. Un coup de pouce pour se mettre le pied à l'étrier, pour se sentir en confiance et surtout, à sa place. Pas question de fuir les homme! notre monde est mixte.

 

J'ai donc intérêt à devenir une experte en muscu fissa, histoire de me donner raison et de quitter un jour la salle des débutantes :)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Mixité
commenter cet article

commentaires

andré 30/11/2011 17:13

Pourquoi n'avez vous pas demandé (en anglais) ) à Musclor le mode d'emploi des machines qui vous intéressaient ? Dans la salle parisienne où je vais beaucoup de femmes demandent à des musclors, des
aspirants musclors ou à des moniteurs(trices) le mode d'emploi.

Les hommes perplexes et ignorants des appareils (il y en a autant que de femmes!)n'osent pas, eux, demander et tatonnent longtemps avant de comprendre ou abandonnent, piteusement, pour "échouer"
vers les appareils simples au milieu des "vieux" et des filles timides qui n'ont pas osé demander à musclor.

Le risque pour les filles de se faire draguer de façon intempestive est finalement faible, les musclors préférant en général rester en eux, à se comparer, se jauger, se donner des conseils et
s'aider pour porter les charges les plus lourdes. Seules quelques rares muscloras font partie de leur cercle.

Gabrielle 05/02/2012 14:26



ce n'est pas faux. disons que j'ai fait la timide, en plus c'est vrai que les Finlandais sont peu causants mais serviables.


 



Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....