Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 22:51

 

C’est l’insulte la plus souvent balancée. Je pense sincèrement qu’elle est peu à même de toucher celles qui s’épanouissent dans leur sport et qui sont fières de leur corps ; mais quels dégâts cela peut faire sur des femmes qui n’ont pas confiance en elles !

 

J’avais déjà eu l’occasion de m’énerver sur ce sujet dans ce billet, c’est d’ailleurs ce qui est à l’origine de cette petite série.

 

On ne sait plus quoi faire des injonctions dont on nous bombarde : « Aie des seins et des fesses mais reste mince, mets-toi au régime mais ne soit pas maigre… » et à présente « Fais du sport mais ne sois pas trop musclée… ». Tout comme les femmes font régimes sur régime pour coller au modèle de minceur, elles se tiennent consciencieusement à l’écart d’une pratique sportive régulière, ou «pire », en compétition, pour rester « féminines ». (je reviendrai d’ailleurs aussi sur cette notion de féminité).

 

Je préviens, je ne vais pas balancer des photos d’athlètes en petite tenue pour faire mentir ce poncif. (Désolée pour les quelques visiteurs que Google m’amène régulièrement sur une requête « photos de sportives nues »). Entre autres parce que les quelques sportives qui trouvent grâce aux yeux des médias ne doivent rien à leur pratique mais tout à la génétique.

 

Appuyons plutôt là où ça fait mal : la pratique intensive du sport modifie le corps d’une manière assez peu conforme aux canons de beauté actuels et à la vision qu’on se fait de la féminité*. Et tant que nos représentations de la femme resteront figées, on continuera de trouver les sportives moches en général.

 

Je concède que c’est bien peu vendeur pour inciter des adolescentes à pratiquer un sport. Mais mettre en avant les seules sportives de haut niveau labellisées « féminines », comme on le fait souvent, n’est une bonne méthode qu’à court terme. D’une part, c’est finalement admettre qu’une femme n’est digne d’intérêt que si elle est belle à regarder et désirable, quoi qu’elle fasse. D’autre part, c’est peut-être jouer sur le mauvais terrain, car plus que les sportives, c’est leur activité en elle-même qui dérange…

 

…C’est d’ailleurs le sujet du prochain billet : « Le sport féminin, c’est moche. »

 

 

 

 

* fragilité, délicatesse, grâce…c’est bien joli, mais ça n’aide pas à porter ses valises toute seule.

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Poncifs et préjugés
commenter cet article

commentaires

Gabrielle 17/01/2011 08:51


bonjour Lyly ,
:) c'est vrai qu'on a d'énormes préjugés sur la manière dont vivaient "nos ancêtres" et on tente avec ces préjugés de justifier des comportement anormaux.
le goût supposé pour les femmes très minces, graciles voire fragile est quelque chose de socialement construit et récent!


lyly 17/01/2011 00:29


M'enfin bien sûr que c'est moche une femme athlète!!!Retournons aux vrais sources de la nature, est ce que les hommes préhistoriques préféraient des femmes aux hanches larges, avec de la cellulite
(signe de réserves pour allaiter), sachant défendre les enfants et les vieillards et chasser quand l'opportunité est là???Bien sûr que non, il est bien connu que les femmes ne s'occupaient que de
cueillir des plantes ( et il est bien connu qu'ils leur suffisaient d'en connaître que deux ou trois), qu'elles étaient maigres (à quoi peux servir de la graisse je vous le demande?), que fort
heureusement elles avaient une clôture électrifiée devant la grotte où poussaient naturellement toutes les plantes dont le groupe avait besoin, et que si par malheur un prédateur arrivait à passer
cette clôture, la meilleure défense évolutive était de prendre contre soi les enfants et les vieillards et de hurler avant de se faire déchiqueter. Naturellement elles n'ont donc pas de sens de
l'orientation parce que ce sont toujours les hommes qui décidaient de la marche dans les déplacements (marque de civilisation quand on voit que toutes les femelles des autres animaux se déplacent
aussi bien que les mâles, on voit bien la dégénérescence des animaux. Et puis les plantes poussaient toutes dans la clôture électrifiée pourquoi se déplacer???Et puis bon hein on peut pas dire que
leurs activités les menaient à avoir de la force, alors forcément en cas de manque d'adultes valides, on va privilégier un garçon de huit ans pour aller chasser plutôt que sa soeur de 15 ans non
mère, évidence de survie!!Heureusement qu'ils y avaient les hommes, ces grands chasseurs!!!parce que tout de même, la viande et bah oulà dans les milieux tempérés et tropicaux, c'était presque 15%
de la nourriture (en comptant les charognes)!!!que seraient les humains ( et les sociétés "virilisantes") sans la chassseeeuuuh???


klava 04/11/2009 22:48


bravo pour ton blog... et ta note en bas de page: elle mériterait de figurer dans un dictionnaire des citations :-)

comme me disait dernièrement une amie (très) sportive, on juge toujours le corps d'une fille en fonction de son apparence, mais ce qui compte, c'est surtout tout ce qu'on peut faire avec. Alors
pourquoi le laisser s'atrophier pour paraître plus "féminine"?


Gabrielle 02/11/2009 13:49


je trouve comme toi le plaisir qu'on retire du sport est bien plus important que rentrer dans les codes qu'on nous impose.

mais ce n'est pas le message qu'on entend le plus, malheureusement. dans les médias, le sport pour les femmes ne se conçoit pratiquement que sous l'angle de la minceur et de la santé :(


emelire 02/11/2009 11:56


a mon avis il ne faut pas tenter de ressembler aux 'canons' féminins car ils sont faits pour être inatteignables. Ils sont faits pour nous laisser éternellement insatisfaites de nous-mêmes (sapant
donc notre auto-estime) et ils sont faits pour nous garder éternellement consommatrices de produits 'carotte': ces trucs qui nous font espérer ressembler aux mirages qu'on nous propose. ;o) pour
moi le sport c'est le plaisir : de bouger (surtout qu'on a quand même souvent des boulots statiques), le plaisir de rester en forme, et enfin le plaisir immédiat (adrénaline, oxygénation du
cerveau, idée que l'on se fait du bien, etc.). Enfin je parle pas de sport professionnel, mais d'une pratique régulière d'un sport (peu importe lequel).


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....