Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 16:40

http://lfh.ff-handball.org/info/wp-content/uploads/mondialf09_finale.jpg
En effet, pas sûr que cela profite au hand féminin.

Passons sur la stratégie opportuniste de France Télévisions, qui me conforte à chaque fois dans l'idée que ce que recherche le spectateur lambda, c'est avant tout gueuler "Allez les Bleu(e)s!" une bière à la main, au même moment que des milliers d'autres. Je ne me moque pas, je le fais. Si ce n'est que je fais aussi attention à la qualité du spectacle et que j'aime varier les plaisirs. Je suis donc ravie à la perspective de pouvoir suivre les Françaises (pour gueuler ma bière à la main, donc) ET d'avoir l'occasion de voir un beau match de hand en entier.

Mais qui regardera le match? Les passionnés de hand bien sûr: des convaincus. Et des curieux qui zappent à l'heure du repas dominical, "parce que c'est la France, quand même".

Parmi ceux-ci, combien, à l'issue du match, auront envie d'en voir plus? Combien auront le coup de coeur pour les Bleues et décideront de suivre les prochaines compétitions? Combien regarderont s'il y a un club de hand féminin près de chez eux, à rejoindre ou à aller encourager le week-end? Après avoir vu UN SEUL match?

En juin 1998, je détestais le foot. En juillet 1998, j'adorais. Au début , c'est par hasard que je me trouvais devant les  matchs, que je regardais d'un oeil. Puis je me suis surprise à frémir quand un but était marqué, pour enfin me ronger les ongles devant tous les matchs. Si les médias français n'avaient diffusé que la finale, je ne l'aurais certainement pas regardée et j'en serais encore à ignorer la règle du hors-jeu.

L'intérêt se construit petit à petit; je ne crois pas au coup de foudre en sport. Une fois le frisson de la finale mondiale passé, plus personne ne s'intéressera au hand. Alors que si on avait diffusé de l'info au fur et à mesure, des matchs, des interviews...on aurait pu avoir le temps de se prendre d'affection pour l'équipe, de se familiariser avec les personnalités, de trouver sa joueuse préférée et de regarder dans quel club elle joue...Rien de tout ça n'est possible avec la stratégie adoptée aujourd'hui.

Dommage: on ne peut pas se passionner pour quelque chose qu'on ne connaît pas.



Photo trouvée sur le site de la Ligue Féminine de Handball


Autres articles sur le parcours des handballeuses:
Succès en séries pour les Françaises
Actus hand et basket: suivez les exploits des Françaises!
Mondial de Handball: chaud pour les Bleues!
Ballons ronds ou même ovale, 3 victoires de Bleues.
Les handballeuses françaises en marche pour l'Euro

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gabrielle 20/12/2009 19:09


salut Nico, oui, tout à fait!
ça a été un peu pareil pour les footballeuses, on a commencé à en parler au moment où elles ont perdu le quart de finale.

la défaite ce n'est pas vendeur, surtout si c'est d'entrée de jeu.

quant à savoir si c'est pareil pour les autres pays, je vais regarder, je crois que le hand est très populaire au Danemark, en Suède, etc...cela dit ce n'est pas parce que le foot domine un peu
partout qu'il faut s'en contenter.


NicoD. 20/12/2009 15:51


Autre désavantage vis-à-vis du grand public : quand on ne voit que la finale, le parcours de l'équipe de France se limite dans l'inconscient collectif à cette rencontre. Soit ici, à une
défaite...

En retransmettant toutes les rencontres, on verrait que les Bleues ont remporté sept victoires dont certaines de belle manière sur des nations majeures du handball (Angola, Allemagne, Suède,
Danemark...)

Mais sommes-nous réellement mal lotis. Je serais curieux de savoir comment les équipes nationales de handball sont traitées par les télés nationales chez d'autres nations majeures.


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....