Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 18:04

Je courais dimanche Corrida d'Issy les Moulineaux, une course festive qu'on aime autant regarder que courir tellement l'ambiance est bonne. Bon, j'ai préféré la courir, avec ce beau soleil c'était trop tentant. 

La Corrida d'Issy a pour particularité qu'elle propose deux 10km différents: l'un où il est obligatoire d'être déguisé, sans classement par catégories, ce qui signifie qu'on la court pour le plaisir et le fun avant tout, l'autre où on est classés par catégorie (on peut être déguisé). La distance est identique mais la proportion de femmes est radicalement différente entre ces deux courses: il y a plus de nanas sur la course déguisée. De la même manière, il y avait carrément une majorité de femmes lors de la course La Mirabal, qui était un évènement solidaire contre les violences faites aux femmes. Comme si les femmes venaient plus volontiers courir sur des évènements où le chrono n'est pas a priori la seule motivation. Alors les femmes, vraiment, elles n'aiment pas la compétition?

Je connais plein de femmes qui n'osent pas s'aligner sur des courses de peur d'être bonnes dernières. Et souvent, si on les convainc d'essayer, ce n'est pas le cas. Peur aussi de ne pas être à sa place au milieu de coureurs émérites suréquipés. Mais on peut être émérite, suréquipé et très sympa, en plus les "experts" ne sont pas si nombreux que ça. Donc, les courses festives et solidaires sont un moyen de se défaire de cette pression, mais c'est aussi un moyen d'éviter de se tester...

Attention, je ne remets pas une seule minute en cause le fait de faire des trucs uniquement pour le plaisir sans volonté de battre les copains ou ses records. Mais je suis fermement convaincue que beaucoup de femmes évitent les courses chronométrées alors qu'elle s'y sentiraient bien. C'est dommage de ne pas oser se lancer, de ne pas découvrir que c'est aussi un plaisir d'essayer de se dépasser, et d'apprendre à mieux se connaître en connaissant ses limites.

Il n'y a pas que dans le sport que le manque de confiance en elles des femmes peut constituer un frein; et cela conduit à alimenter les préjugés tenaces sur les goûts supposés innés des femmes. Alors que souvent, on aimerait bien mais on n'ose pas!

 

Billet liés:

Poncifs et préjugés (4): les femmes n'aiment pas la compétition...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Poncifs et préjugés
commenter cet article

commentaires

Gabrielle 18/12/2010 12:32


héhé... :)
encore quelques années je pense. je trouve mon compte dans les petites distances pour le moment.

mais c'est sûr, je tenterai un jour!!!


Pgb 18/12/2010 12:27


Bonjour Gabrielle,
Et c'est pour quand le marathon ?


Gabrielle 18/12/2010 12:20


bonjour Pascal,

j'approuve totalement ta recommandation :)
si ce site n'avait pas existé je n'aurai pas rencontré toutes ces femmes sympa et je ne me serai certainement pas lancée sur semi!


Pgb 18/12/2010 12:11


Pour celles que la course à pied intéresse, je vous conseille justement la communauté de "courir au féminin" et le site d'une amie qui s'en occupe http://www.courir-au-feminin.com/


Gabrielle 17/12/2010 11:19


Gaelle, j'aime bien l'entraînement quand c'est du jeu mais les abdos, j'aime pas ça du tout!!! en course à pied, l'entraînement est un vrai plaisir lorsque ce sont des sorties longues = balades en
forêt, les fractionnés le sont parfois...

Karine: on est d'accord que c'est à chacun et chacune de se fixer des objectifs.
ce qui est dommage c'est de ne pas oser faire qqc par peur de ne pas en être capable, et bcp de femmes sont freinées par ça, parce qu'elles-mêmes ou leur entourage ne leur font pas confiance!
le cas de la course à pied est encore particulier: il y a un fort préjugé sur les courses chronométrées, on les croit ultra-compèt, niveau ultra-relevé, pourtant beaucoup les courent en se fichant
du chrono comme je l'ai fait la semaine dernière par exemple!


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....