Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 08:00

Un sport collectif qu'hommes et femmes pratiquent ensemble, voilà quelque chose qui mérite d'être mieux connu. Parce qu'à part le double mixte au tennis, il y a peu d'occasions pour hommes et femmes de jouer dans la même équipe. Emmanuel, que je vous ai présenté la dernière fois, m'a donc expliqué comment c'était possible, en me donnant une idée des postes dévolus à chacun... Mais rien n'est figé apparemment. On conçoit tout à fait que ce soit finalement les qualités physiques et individuelles de chaque joueur(se) qui déterminent à quel poste il ou elle jouera.

Que chacun fasse ce qui lui plaît (si possible) en fonction de ses aptitudes et son caractère et non pas en fonction de son sexe? Ouais, comme ça devrait être dans la vraie vie... Le Touch, un sport féministe?


Emmanuel:

 

"Dans les équipes mixtes, hommes et femmes ont des postes, avec de nombreux échanges dans le feu de l’action. Les postes les plus durs au niveau cardiovasculaire sont occupés par des hommes."

 

"Explication : Le touch se joue à 6 Vs 6 ; il y a 3 postes définit en fonction de la place occupée sur la largeur du terrain : considère que l’équipe forme une ligne qui occupe toute la largeur du terrain : les 2 joueurs du milieu sont des « middles », les deux joueurs sur les cotés (les ailes) sont des « wings », et les 2 joueurs qui font la jonction entre les ailiers et les centres sont des « links » (charnière).

Par rapport à la forme du jeu, les middle sont les joueurs qui court le plus en défense (marches avants et marches arrières très rythmées à chaque touché) ; ce sont les hommes les plus en forme qui occupent ce poste.

Les wings ont un travail défensif beaucoup moins exigeant ; ce sont des femmes qui occupent ce poste.

Les 2 places de links sont occupées par un homme et une femme.

En attaque, il y a une préférence à laisser une fille prendre le touché pour un mec, comme ça juste après le touché, le mec ramasse le ballon et enchaine avec toute sa dextérité…

Les filles sont aussi « prioritaires » dans un rôle de remonter de ballon, quand on vient de le récupérer et que l’on est dans notre camp et qu’il faut jouer serein, calme, tranquille et organisé… quand le jeu entrera dans une phase soutenue, les gars porteront d’avantage le ballon."

 

"Toutes ces explications ne s’imposent pas à la pratique hebdomadaire de club, où les filles et les hommes jouent à différentes positions, sans qu’il y est de postes imposés … cependant, cela se fait parfois naturellement…"

 

 

http://www.touchrugby91.com/content/img/LaRochelle-03-equipe-180409.JPG

Une belle photo d'équipe trouvée sur le site du TR 91

 

 

 

A suivre:

Le Touch, c'est quoi? (3) - Pourquoi c'est génial?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Sports collectifs
commenter cet article

commentaires

charles 29/04/2010 14:09


Bonjour
la pratique en mixité ne semble pas avoir influencer le Touch dans ma ville. Je viens de decouvrir un site de touch dans ma ville

''Ligue de Touch-Football Montréal''
http://www.mtlfootball.org/

Il semble y avoir des équipes masculines et des équipes feminines distinctes.

A quelques rues de chez moi, au parc Louis Riel, il y aura un tournoi ''le Moose'' les 11, 12 & 13 juin 2010. J'irai surement faire un tout avec quelques carabins, histoire de voir ce qu'il en
est.


Gabrielle 28/04/2010 15:10


Charles, je vous rassure, jouer en mixité n'implique pas de partager les vestiaires ni de prendre sa douche tous ensemble, ou alors ce n'est pas tout à fait le même sport :)

pour l'endurance je suis naturellement d'accord avec vous! il n'y a qu'à voir le classement du marathon de Paris par exemple, la première femme est environ 30e au général, puis hommes et femmes
sont mélangés jusque très bas dans le classement.
à très haut niveau la densité est moindre; mais chez les amateurs (rien de préjoratif là-dedans bien sûr) on peut tout à fait avoir des femmes plus explosives que d'autres hommes.


Charles 28/04/2010 15:00


Bonjour

Si je peux donner mon point de vue qui est aussi très masculin:

-l'endurance physique : au cours de mes nombreuses années de sport ( je suis dans la cinquantaine d'age) j'ai connu quelques sportives de haut niveau qui en auraient fait crever plusieurs
d'essoufflement. Il y a des femmes de très haut niveau dans leur discipline sportive qui sont capable de rivaliser avec des athlètes masculins. oui c'est l'exception et c'est une raison de plus
pour les recruter dans son club.

sur les vestiaires mixtes: je serai un peu mal à l'aise de me dévêtir en présence de coéquipières. Je suis de l'ancienne génération, un peu pudique. Et puis il y a un minimum de respect mutuel, je
n'ai jamais aimé me promener entièrement nu devant mes coéquipiers masculins. Donc je crois que cela relève plus d'un phantasme. Je me souviens des WC ( des toilettes) de l'ancien Pavillon de
l'Éducation de l'université de Montréal. Comme il n'avait qu'une WC par étage ( l'ancien pavillon a été construit à l'époque des religieuses) les wc étaient utilisés autant par les étudiantes et
que par les étudiants ( nous étions très minoritaire en enseignement à l'époque ). J'ai toujours été un peu mal à l'aise de les utiliser. j'en avais discuter avec des amies, et elles étaient aussi
mal à l'aise que moi de les utiliser en présence de l'autre sexe.


Gabrielle 28/04/2010 11:32


Bonjour g?juan,

je reconnaîs volontiers qu'une femme n'a pas la puissance physique et l'endurance d'un homme, en général. ciel, suis-je donc sexiste? ;)

heureusement, Emmanuel précise bien que dans la pratique, chacun trouve son poste en fonction de ses qualités propres.

sinon, ceci ne constitue pas une invitation à aller voir, mais les vestiaires féminins n'ont rien à envier en matière de finesse aux hommes :)


g.?uan 28/04/2010 11:13


Histoire de provoquer un peu, je vais soupçonner, derrière les bons sentiments qui poussent à valoriser ce sport, une attitude sexiste. J'ai constaté, en lisant, qu'on attribuait aux filles les
postes "beaucoup moins exigeants". N'est-ce pas une forme de condescendance - et j'oserais même dire (pour reprendre le vocabulaire des mouvements féministes les plus radicaux), de
paternalisme?
Plus sérieusement, la piste de sports qui contraindraient la mixité des équipes me semble tout à fait séduisante. Problème : une fille peut-elle supporter la débilité de l'ambiance d'un vestiaire
de sport-co masculin?


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....