Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 08:00

Mon médecin traitant ne voit pas d'un bon oeil ma pratique sportive. Chaque saison, quand je viens réclamer mon certificat médical, elle fait la grimace en me demandant combien de temps encore je compte continuer le football. Et la course à pied. Trop dangereux, trop fatigant... A la moindre blessure, son avis est sans appel: "Arrêtez donc, madame!".

 

Où je veux en venir? Voici: par l'intermédiaire d'Isabelle Germain que je remercie encore, j'ai eu la chance de rencontrer l'auteure du livre "Le Sport au féminin". Cet ouvrage créée un véritable précédent en décortiquant la santé des femmes sportives dans ses moindres détails, même les plus intimes.

Autour de la table, fans de sport comme non-sportives convaincues avaient de nombreuses questions à poser et les conversations se sont avérées passionnantes... L'esprit de compétition, le haut niveau, le dopage, mais aussi le sport pour les enfants, les médias sportifs, l'image des sportives et les préjugés, la maternité... tout ceci a été abordé et la soirée, par ailleurs très joyeuse, est passée très vite.

http://www.editionschiron.com/fr/images_db/couv-sportaufeminin-stand.jpg

 

Caroline Payot-Podevin est médecin, mais a elle-même été cycliste de haut niveau. Elle nous raconte ainsi qu'avec un encadrement et des médecins très majoritairement masculins, certains aspect typiquement féminin de la santé des sportives passent complètement inaperçues: anémie, aménorrhée (absence de règles), anorexie...

Loin de se focaliser uniquement sur le haut niveau, Caroline PP rappelle que les carences en fer comme les problèmes d'incontinence d'effort, par exemple, peuvent concerner toute femme qui pratique un sport. Mais là où beaucoup se contentent de pointer le problème en conseillant l'arrêt de la pratique, elle expose surtout les solutions existantes. Par exemple, elle consacre tout un chapitre à la traumatologie où elle détaille les points à surveiller particulièrement chez les femmes, qui sont différents des hommes: cheville, ceinture pelvienne... Sont abordés aussi les cas particuliers de l'adolescente et de la sportive ménopausée.

Car Caroline PP est formelle: "Non, les femmes ne sont pas plus fragiles que les hommes! Elles ont des spécificités différentes qui doivent être prises en compte."

 

Personnellement, j'ai carrément découvert certaines choses à la lecture du livre. Du coup, je me sens un peu mieux armée pour m'occuper correctement de moi.

Le livre est paru en 2009 mais n'a pas fait grand bruit lors de sa sortie. Caroline PP regrette que même au sein du corps médical personne n'ait vraiment cherché à combler les lacunes du suivi médical des sportives. Paradoxal, alors même que les femmes se mettent de plus en plus au sport, pour la santé comme pour la passion.


Le Sport au féminin, Dr Caroline Payot-Podevin, Editions Chiron, 18€

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Essai transformé!
commenter cet article

commentaires

emelire 18/06/2010 16:57


merci pour cet article,je me demande même si les médecins sont bien au courant des choses concernant 'le sport' ... en général ... d'après mon expérience et celle de mon mari ... ça les étonne
qu'on fasse du sport. Pour eux ça se limite à "1 jogging par semaine", mais dès que ça dépasse un palier ... là ça devient autre chose pour le médecin. Limite : sommes nous normal-e ?


Capapo 09/06/2010 13:36


Merci pour cet article ! Et soyez nombreux (-ses) à l'acheter !!!


Gabrielle 08/06/2010 22:45


et puis il est écrit dans un langage clair et simple, pas besoin d'avoir fait médecine!

[oui, dans une petite équipe loisir, j'ai commencé tard mais je m'accroche... :)]


Snödroppe/Sophie 08/06/2010 21:30


Et en plus de sembler vraiment intéressant, il n'est pas cher...
[dis-donc, tu joues au foot ou j'ai pas tout bien compris??!]


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....