Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 19:00

On peut reconnaître sans problème que la FFF s'occupe de ses Féminines. A coups de communiqués, diaporama et vidéos, les footballeuses sont réellement prises en compte et qui cherche l'info la trouve. OK, mais (fini le passage de pommade) des initiatives restent sujet à débat, comme la nouvelle campagne de promotion qui met en scène Adriana Karembeu, marraine du foot féminin.

Qu'Adriana ne soit pas elle-même footballeuse ne me choque pas tant que ça, après tout la représentation est son métier. Chacune ses compétences: les anciennes internationales sont nombreuses à être actives au sein de la fédération sur des pans plus technique. Mais les photos me laissent une impression ambigue:

 

http://aka-cdn-ns.adtech.de/apps/100/Ad5556324St3Sz16Sq4793103V2Id5/PreHome_800x600_Vestiaire.jpg

Source: FFF

 

On a un peu tous les ressorts classiques du registre  "Promotion d'un sport féminin que tout le monde s'imagine pour des nanas peu féminines trop musclées mal léchées, et même poilues si ça se trouve". Alors on lésine pas sur  la douceur, le pastel, et les cheveux qui ondulent dans la vapeur en suspension, avec un rendu très "porno-soft du dimanche soir". Sans compter le slogan qui parle aux filles, aux vraies, celles qui aiment le shopping. Dans le genre, c'est beaucoup moins subtil que les photos de mode parue dans Gala avec des joueuses de l'Equipe de France. Là aussi il y avait une scène de vestiaire, mais avec des couleurs vives et une atmosphère de complicité.

Ce qui me vient aussi c'est: "Mais pourquoi s'adresse-t-il au public de la danse classique?". Le foot est nécessite de la pugnacité, un certain goût pour le contact, les efforts intenses, et les entraînements sous la pluie. Qu'il y ait des femmes et des hommes que ça n'attire pas, c'est évident et c'est même tant mieux. Donc pourquoi faire une campagne de pub qui occulte complètement ces éléments? Parce qu'une femme c'est doux, propre et délicat?

On me dira que le but était justement d'aborder d'autres aspects du foot. Mardi dernier, j'ai eu la chance d'assister à des débats sur le sport féminin organisés par l'association Femix'Sport (au passage, merci Pascal). Le sujet a été abordé par Sandrine Roux, responsable du suivi socio-professionnel des joueuses à la FFF: selon elle, ces pubs sont un moyen de susciter l'attention et des réactions. J'ai ensuite discuté pendant le repas avec d'autres femmes impliquées dans divers sports, des affiches de basket, de hand... et  beaucoup approuvent ces campagnes. Une des convives m'a fait remarqué qu'au moins, le message qui passait était que n'importe quelle femme pouvait pratiquer, et qu'il s'inscrivait donc dans une démarche d'inclusion. Tempête sous mon crâne.

Je suis toujours persuadée que l'on fait appel à des clichés qu'il faudra bien faire disparaître, mais je m'interroge à présent sur le résutat que l'on veut obtenir lorsqu'il s'agit de changer l'image d'un sport. Veut-on éviter à tout prix les stéréotypes sexistes, quitte à imposer une imagerie qui a encore du mal à passer auprès du public?  Ou veut-on recruter le plus de monde possible, quitte à entretenir des préjugés sexistes?

Doit-on d'abord modifier les mentalités avant d'espérer avoir des retombées, ou attirer de nouvelles recrues en espérant changer les esprits une fois celles-ci intégrées? Je n'ai évidemment pas de réponse toute faite. Le beurre et l'argent du beurre, ça ne marche jamais...

 

Et ailleurs sur la blogosphère, Kalista qui tient le blog En noir et blanc a écrit un billet sur la question et est contre. Pascal, lui, réclame carrément des jupettes pour les joueuses (à lire avec beaucoup de second degré). Et dans un billet qui n'a rien à voir avec le sport, mais qui recoupe tout à fait le mien, Olympe expose les difficultés qu'ont les femmes à se faire entendre sans puiser dans les préjugés.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

femmes russes 16/05/2013 13:18

je l'a trouve super bien faite cette publicité !

Anaïs Misfits 27/09/2010 17:41


Encore le coup de l'ambassadrice de charme. Ras le bol : du rose, de l'extatique, du sensuel. Basta ! Sans doute Mme Karembeu est-elle sincère dans sa démarche. Mais ferait-on une campagne pour la
GRS au masculin avec Brad Pitt pour ambassadeur?! La suite sur : http://anaismisfits.canalblog.com/archives/2010/09/24/19152099.html Anaïs Misfits


Gabrielle 27/09/2010 11:36


merci Alice de rappeler que la danse n'est pas exempte d'idées reçues, mon raccourci était rapide. mais je pense que la danse passe pour féminine car on ne voit que l'extérieur, pas les heures
d'entraînements, les blessures, les régimes.

sinon oui, ils se sont pas foulés pour le slogan. on aurait aussi pu imaginer quelque chose de dynamique, en disant "passez des tribunes au terrain" pour inviter les femmes fan de foot à y jouer
elles-mêmes...


Alice 27/09/2010 11:17


Si il y a bel et bien des préjugés quant aux sports dits "masculins" appliqués aux femmes, il y en a aussi pas mal sur la danse classique.
Les "Bisounours" le classique?: ongles de pieds arrachés, bleus par contact des portés, arthrose dès 16 ans, et j'en passe. Un doc de sport qui s'occupe de pro m' a affirmé que le corps des boxeurs
n'est pas aussi malmené que celui des danseurs. L'image de la fillette en tutu rose est sans doute l'image la plus trompeuse de tous les stéréotypes liés à une pratique physique. Et si les danseurs
et danseuses donnent cette image lisse c'est parce que la Danse, n'est pas un sport mais un Art. Les sourires cachent bien souvent la douleur d'une entorse ou d'un ongle qui est en train de
s'arracher. Le sang a traversé plusieurs fois la "boîte" (le contour rigide) de mes chaussons de pointes. Question glam on peut mieux faire il me semble.

Mais pour en revenir à cette affiche et aux foot féminin ce qui m'interpelle c'est ce lien constant entre fille/ shopping/crêpage de chignon. Je suis une fille, j'aime les fringues mais je ne me
suis jamais battue ou même disputé parce qu'une autre fille portait le même T-shirt que moi. On ne sort pas des clichés sexistes basiques. C'est affligeant.


Gaëlle 27/09/2010 02:53


Moi, je n'ai rien contre Adrianna. Son choix d'ambassadrice par la FFF est une bonne stratégie communicationnelle. Adrianna peu prendre tous les posters dans lesquels, elle se sens à laisse. c'est
bon, c'est ca son style, son boulot c'est d'y associer le foot féminin. Mais, le slogan? non dis donc, il ne faut pas déconner? de qui se moque t-on? chacun doit jouer sa partition. Adrianne va
susciter la curiosité de plus d'un,le but réel est de réveiller la passion et l'intérêt chez ceux qui se sont braquer à cause des idées préconçues. promouvoir une discipline c'est mettre en avant
ces avantages et son +. a quoi ca sert de frustrer les pratiquantes pour remplir les stades. sont-elles devenues des bêtes de foire?
sur le plan Com. en conservant la même affiche avec un message simple et banal comme "nous avons la même passion" passerait mieux. Il faut trouver des message capables de faire converger les
différents publics cibles. Alors merci d'améliorer ce secteur chers responsables de la FFF. rapporter juste la réalité des faits. Pub: 1 : Adrianne n'est pas capitaine , 2: la capitaine donne la
stratégie pour Adrianna personnage central. ca donne :
"les filles, il faut se bouger. la qualif pour le mondial c'est maintenant. on applique le plan Adrianna. on reste solide en défense. Elise (Bussagali, milieu) tu fais un pressing haut pour mettre
en orbite Sonia (Bompastor, milieu). Tu lui passe la balle. et la star "Adrianne dit: "Et je marque tout en finesse". le groupe dit "let Go!". un truc comme ça, on va quand mm pas demande à Adri de
mettre une décharge, harmonisons un peu. à chacun son dada.
Dans tous sport pour se faire une place, il faut prouver par les résultats. Tu gagnes, tu imposes ta visibilité c'est ca la Com voir un de mes billets à ce sujet
(http://gaelleyomitotti.afrikblog.com/archives/2010/03/09/17171139.html#comments)


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....