Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 22:20
Vous connaissez peut-être le groupe La Barbe. Ces trublionnes féministes jouent les trouble-fête lors d'assemblées. et autres colloques, où se rassemblent surtout des hommes. Affublées de fausses barbes, elles montent à la tribune pour faire un petit discours qui pointe de manière toujours drôle l'absence des femmes dans ces réunions très sérieuses. Et une de leurs membres m'a appris qu'en mai dernier, elles se sont introduites dans une réunion du Comité Olympique Français, institution particulièrement testostéronée.

http://www.labarbelabarbe.org/Accueil_files/clofullia.jpgPhoto trouvée sur le site de La Barbe

Voici la vidéo de leur action. Le monsieur qui tient le crachoir tente bien de se raccrocher aux branches, mais il a beau dire, on ne voit pas de femmes dans cette assemblée...par contre on voit bien David Douillet, qui n'est pas exactement un chantre de la parité sportive.

         


L'occasion de rappeler que dans le monde du sport aussi, mieux vaut avoir du poil au menton pour avoir voix au chapitre. C'est vrai pour les grandes instances dirigeantes du sport, mais c'est vrai aussi tout en bas de l'échelle. Par exemple, je trouve révélateur qu'en proportion du nombre de pratiquantes, il y ait en général beaucoup moins de femmes coachs ou dirigeantes de clubs. Je n'ai moi-même eu, depuis l'enfance, que des coachs masculins dans les différent sports que j'ai pratiqué. Mais ce qui est encore plus révélateur, le fait que les femmes n'entraînent  quasiment que dans des clubs exclusivement féminins. De quoi réfléchir...





Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Essai transformé!
commenter cet article

commentaires

charles 26/01/2010 21:21


C'est très France comme culture sportive et institutions sportives

Ma testostérone vieillissante très nord-américaine pense plutôt ceci http://soccerlens.com/shirts/2010-wps-puma-kits/5461/


Gabrielle 26/01/2010 22:49


ahlala, Charles, c'est pas demain qu'il y aura des équipements de foot et de rugby adaptés aux femmes...nos Bleues se trimballent encore des maillots tous larges, il n'y a pas de crampons pour
femmes et les joueuses en sont à superposer les chaussettes dans des chaussures trop larges pour elles...


charles 26/01/2010 21:02


c'est très France (en rapport avec sa culture et ses institutions )

la réponse d'un vieux testostérone d'outre-atlantique est peut être ici sur cette page-vidéo http://soccerlens.com/shirts/2010-wps-puma-kits/5461/


Parier Sport 26/01/2010 15:22


Merci pour cet article


karine 25/01/2010 19:09


c'est vraiment intéressant de découvrir cette vidéo.
Oui beaucoup de testotérone dans le monde des dirigeants sportifs...Sans vouloir faire dans le "jeunisme" je trouve que l'on voit aussi beaucoup de "dinosaures". J'ai beaucoup de respect pour mes
aînés mais ne peut on pas y voir aussi une des raisons de la persistance du conservatisme du monde sportif.
Mais bon je fais peut être une lecture trop féministe ..Je vais essayer de porter la barbe !


Gabrielle 26/01/2010 22:48


je suis d'accord avec toi sur la moyenne d'âge de ce comité. bien sûr que l'expérience compte et est importante pour ce genre de postes, mais comme tu dis cela contribue à ce que certaines idées
restent en place, et pas que vis-à-vis des femmes d'ailleurs. on risque peut-être un certain décalage entre les sportifs et leurs dirigeants...

et tout bêtement, s'ils acceptaient de se renouveler ils verraient que les choses ont changé et que des femmes sont volontaires pour reprendre le flambeau!



Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....