Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 13:47

http://www3.pictures.gi.zimbio.com/National%2BSynchronized%2BSwimming%2BChampionships%2BYH_IuMJVldRl.jpg


Le sexisme n'est pas toujours où l'on croit. Grâce à leur ténacité les sauteuses à ski peuvent enfin concourir aux Jeux Olympiques (90 ans que c'était réservé aux hommes!). Après l'introduction de la boxe féminine aux Jeux Olympiques d'été, on se félicite désormais d'assister à des Jeux Olympiques paritaires. Sauf que... il ne suffit pas que les femmes accèdent à toutes les disciplines, il aurait aussi fallu que les hommes soient autorisés à concourir dans les disciplines exclusivement féminines!
Il n'y a toujours pas d'épreuve de natation synchronisée masculine (ni de gymnastique rythmique). Ceux qui ne me savent pas féministe prennent souvent cette remarque comme de l'ironie pour décrédibiliser la mixité. Le blocage est encore très fort pour voir des hommes pratiquer des disciplines aussi connotées. Vous avez dit stéréotypes de genre?
Je pensais d'ailleurs qu’il n’y avait pas de revendications de la part des nageurs, eh bien je me trompais. Des nageurs britanniques ont écrit à la FINA en 2012 (La Fédération internationale de natation) pour réclamer l'ouverture de la compétition olympique aux hommes, sans succès jusqu'à présent. Dans les autres championnats, ils doivent s'inscrire dans les mêmes concours que les femmes, ce qui n'est pas évident car il n'y a pas de case "Monsieur" sur les formulaires d'inscription.
Les obstacles rencontrés par les nageurs synchronisés (le terme est-il correct?) sont donc similaires à ceux rencontrés par les pratiquantes de disciplines "masculines": moqueries sur leur orientation sexuelle supposée, mise à l'écart par les instances officielles.
Notons cependant une différence assez significative: la principale objection à leur pratique est culturelle. On ne comprend pas ce qui peut pousser des hommes à vouloir pratiquer une discipline de femmes, on suppose donc qu'il faut être déviant (on dit: "un peu spécial" à la machine à café). Aujourd'hui, une femme qui veut faire du rugby ou du ski acrobatique, on comprend (un peu). Mais on suppose qu'elle échouera, c'est dur et puis il faut des muscles et du courage... bon, des couilles quoi. De plus, personne n'est venu expliquer que la natation synchronisée est dangereuse pour ces messieurs, alors que de doctes médecins n'ont pas hésité à déconseiller la boxe ou le saut à ski aux femmes (et en leur temps, le marathon et le football).
Même si c'est difficile, ce sera toujours valorisant pour une femme d'exercer une activité d'homme. Mais on considère que c'est dégradant pour un homme de pratiquer une activité de femme. Par conséquent, l'irruption des femmes dans les domaines masculins ne s'est pas assortie de l'arrivée des hommes dans les domaines féminins. Au contraire de celui des femmes, le champ d'action des hommes ne s'élargit pas, d'où une certaine crispation autour des questions de parité.
Maintenant, les femmes ne doivent certainement pas s'excuser d'occuper la place qui leur est due. Aux hommes de prendre la leur, et à nous de les soutenir.



Photo trouvée ici - le nageur Kenyon Smith



Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Hommes en lice
commenter cet article

commentaires

Riya Sharma 12/08/2016 10:00

An excellent information provided thanks for all the information i must say great efforts made by you. thanks a lot for all the information you provided. http://packersmoversbangalore.in/

Snödroppe/Sophie 10/02/2014 14:58

Et toujours pas de combiné nordique pour les femmes!...
J'ai demandé, sur la page Facebook de la Fédération de Ski, pourquoi, compte-tenu du fait que maintenant les femmes sont autorisées à faire du saut à ski. On m'a répondu que "ça n'était pas dans
les cartons"...mais que...peut-être...un jour...^^...

Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....