Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 08:00

Hier, je suis tombée sur "La plus belle des finales" qui retraçait le déroulement de toutes les finales de la Coupe du Monde de football, de 1930 à 2006. L'émission vaut surtout pour le plaisir de voir des images d'archives. Mais au delà du mini-short de Beckenbauer et de la coupe de cheveux de Platoche, ce sont surtout les séquences les plus anciennes qui ont attiré mon attention.

Dès 1930 le football passionnait peut-être déjà les foules, mais qu'est-ce que ça jouait mal. Le jeu est lent, la technique hasardeuse, les buts ne sont ni vraiment spectaculaires ni vraiment puissants.

 

Tiens, ça me rappelle ce qu'"on" dit du foot féminin (pourtant je vous assure qu'une Elodie Thomis mettrait la pâtée à  une de ces star des années 40). Et du sport féminin dans son ensemble...

 

Hé oui, les Dieux - masculins - du stade, quelle que soit leur discipline, n'ont pas été tout de suite au top de la performance et de la technique. Quand il n'étaient encore que quelques-uns à se passionner pour un sport, la concurrence ne faisait pas rage et les héros d'alors n'avaient pas forcément la prestance de ceux qu'on connaît aujourd'hui:

 

http://farm4.static.flickr.com/3600/3450118549_c08afc27ed.jpgPhoto

 

Alors? C'est peut-être hypocrite d'exiger qu'un niveau fabuleux émerge du néant dans les sports les moins féminisés. Oui, il faut les promouvoir, les médiatiser, mais ne nous montrons pas trop impatients.

Le sport n'est finalement pas que gloire et perfection, c'est avant tout une affaire de passion. Passionnons-nous  donc, et laissons-leur un peu de temps.

 

http://farm4.static.flickr.com/3192/2873723425_12a3928c40.jpgPhoto

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

charles 21/05/2010 16:43


je suis entièrement d'accord
bravo Gabrielle pour ton blog

hier les feminines de l'OL ont tristement perdues. journée morose pour moi.


accroc 17/05/2010 13:30


Il y a surtout des sportifs professionnels, qui ont débuté très jeunes et très nombreux, des sélections, des centres de formations super encadrés (staff technique médical)....
et des sportives peu nombreuses souvent peu encadrées dans des clubs,peu d'argent, bref du sport féminin souvent amateur.
On ne peut pas s'attendre à un niveau fabuleux des dames dans les conditions qui leur sont faites.


Gabrielle 21/05/2010 13:48



ça, je suis entièrement d'accord.


ça m'énerve toujours prodigieusement ces sportifs de canapé qui geignent tous les deux ans à l'occasion des JO que les français ne gagnent jamais rien, qu'ils n'ont pas la mentalité, etc... il y
a un nombre incroyable de sportifs et sportives de haut niveau non-professionnels qui bossent dur, dans l'anonymat, pour être mis en lumière une fois tous les 4 ans, pour que des beaufs se
permettent de les critiquer.


ce que je voulais dire en parlant de temps, c'est que pour certains sports on part d'une pratique hyper confidentielle, et on n'aura pas tout de suite des résultats même si on y met les moyens.
(mais si on met pas de moyens c'est sûr qu'on aura rien...)



Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....