Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 08:00

Vous en avez peut-être déjà marre de la Coupe du Monde? Moi j'en ai marre qu'on nous prenne pour des billes. Car  pendant que monsieur regarde le foot et lit l'Equipe, il reste aux femmes des innombrables livres destinés à apprendre aux femmes à comprendre le foot.

 

Mais attention, ce n'est pas si simple: il ne faut pas se montrer trop experte (ça fait fuir les hommes). L'auteure (oui, une femme!) de l'un de ces livres nous assure donc: "[...]que ce serait même pénible pour des mecs qui s’y connaissent bien, d’avoir des femmes qui leur parlent de trajectoire de balle, d’un marquage à la culotte ou d’un joli tacle. Ce n'est pas notre rôle".

Et un autre déclare avec  une infinie condescendance que les femmes doivent surtout faire des efforts pour "comprendre mieux leur mec": "Souvent, elles font des remarques intempestives, c’est énervant ! Il faut qu’elles comprennent aussi que le football est puissamment addictif ! Quand tu tombes dedans petit, il est impossible de s’en détacher. Ce n’est pas de notre faute !"

J'imagine donc qu'il n'est pas question de songer à se mettre à jouer soi-même...

 

Ces livres nous proposent d'acquérir un vernis footballlistique superficiel, suffisant pour ne pas agacer les hommes avec nos questions incessantes, mais sans être trop approfondi: il ne s'agirait pas de vexer monsieur en se montrant apte à débattre sur le bien-fondé du dernier penalty concédé. Soyons donc de parfaites potiches...

http://www.chloeruchon.com/s/cc_images/cache_919907911.jpg?t=1243632077Source

 

Sans compter les soit-disant experts qui sortent des remarques lapidaires, à mon avis uniquement dans le but de créer le buzz...

 

Encore une fois, je comprends parfaitement qu'on puisse ne pas aimer le foot au vu de ce qui en transparaît dans les médias. Mais on l'utilise, consciemment ou non, pour dresser encore un de ces clivages artificiels entre hommes et femmes pour déterminer ce qui est masculin et ce qui est féminin.

Car à aucun moment on ne remet en cause l'axiome selon lequel le foot est un caractère essentiel de la masculinité. Les hommes qui n'aiment pas le foot et les femmes footeuses apprécieront.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

mariel75 18/06/2010 17:57


Apres avoir lu tout ça, on comprend mieux la pub pour l'Equipe.
En fait, non on a rien compris, on est que des femmes, hein... ;)

ps: moi j'adore faire des reflexions intempestives pendant les matches de foot, juste pour enerver petitmari.


emelire 18/06/2010 17:02


chez nous on parle pas de sport enfin si ... lui me raconte ses petites histoires de club de gym, de poids, de nombre de répétitions et de kilos soulevés, ... et moi mes petites histoires de
piscine ^^
mais dis donc il est grave ton article hein, enfin ce bouquin fait par une femme (ah ça quand elles ont bien intégré le 'modèle' ... ça fait du dégât !!!)
le foot j'en peux plus, ces jours-ci sur France info reportage à la sortie du bac philo et là ... lA journalistE trouve le moyen d'embrayer sur le foot : et vous avez le temps de regarder le match
? pffff ... c'est vraiment tout l'art du bourrage de crâne ...


Petite Ailière 18/06/2010 10:45


http://www.ladepeche.fr/article/2010/06/18/857243-Tee-shirts-de-rugby-trop-coquins-le-club-de-Perpignan-siffle-hors-jeu.html

On applaudis l'USAP, moi j'dis.


Gabrielle 17/06/2010 14:03


des hommes de goût, assurément :)


Petite Ailière 17/06/2010 13:14


Moi mes copains, ils sont géniaux : ils disent que la femme parfaite, elle doit savoir parler foot, rugby, tennis et bagnoles =)
je les aime, mes copains ^^


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....