Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 21:38
On a entendu parler de cette polémique ici et là; Karine, notamment, l'a relayée.dans "Un Zest d'EPS". Je ne vous apprends donc pas qu'à Vancouver, des commentateurs québécois du patinage artistique ont  dérapé à propos du patineur Johnny Weir. Je vous ressort la phrase-clé: "Il a du rouge à lèvre, il s'habille de façon féminine, il a le droit mais c'est un très mauvais exemple. On va croire que les garçons qui patinent vont tous devenir comme ça".

On rejoint en fait une problématique qu'on retrouve souvent dans le sport féminin.

Car dans les sports qui peinent à attirer des jeunes filles, on a tendance à vouloir mettre en valeur les pratiquantes les plus "féminines", c'est-à-dire qui correspondent le plus aux normes en vigueur, quoi.
Bien sûr qu'on peut tout à fait faire du foot, du rugby, du basket sans être masculine, ni - oh le gros mot! - lesbienne. Mais en voulant sans arrêt "rassurer", le public, les parents, etc...avec de jolies sportives, on met en évidence qu'avoir une apparence masculine et/ou être lesbienne est bel et bien le fond du problème. Vouloir changer les préjugés sur telle ou telle discipline c'est bien joli, mais ça ne sert à rien si en même temps on ne réfléchit pas un peu à un changement global de mentalité.

Et d'un autre côté, si j'étais une patineuse artistique (on peut rêver), le débat qui occupe la communauté des patineurs sur la supposée virilité du sport me mettrait mal à l'aise. Faire le raccourci virilité =  technique, c'est penser artistique = féminité, et c'est retirer complètement aux femmes la capacité d'être techniques et physiques...sportives, quoi! Aux hommes la performance technique et physique, aux femmes le plaisir des yeux, ronds de jambe et paillettes...Mais ce qui fait tout l'intérêt de ce sport, c'est bien l'alliance de ces deux aspects, non?

Comme dans la vraie vie, dites donc...

http://farm1.static.flickr.com/221/471951891_423d9885f1.jpg
Photo Rich Moffit - trouvée ici




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mathieu 15/08/2010 17:37


Brian Joubert veut surtout convaincre les juges qui saquent son style un peu plus physique : beaucoup de saut, de vrille, de vitesse... contrairement à Plushenko qui patine plus en "grâce".
Dans ce sens là je le soutien : qu'on accepte tous les styles et que le barème en tienne compte. S'il patine pour faire évoluer carrément le patinage vers un style musclé, là il se gourre oui


karine 15/08/2010 17:12


Brian Jouvert a dit lui aussi beaucoup de bêtise sur ce sujet. Il milite pour un "patinage viril" et bien que se considérant non homophobe ( il ne doit pas savoir ce que celà veut dire ) trouve que
la féminité chez un patineur donne une mauvaise image de ce sport...Sans doute est il copain avec Douillet and co.


Mathieu 14/08/2010 23:34


Ce fut une idiotie, chaque personne fait en fonction de ses qualités physiques et son ressenti, et ça se répercute sur leur style de patinage.

Surya Bonali était très physique, les sauts qu'elle faisait (acrobatie arrière) était certainement aussi durs que ceux faits par les hommes.
Brian Joubert a aussi un style physique, est-ce que ça veut dire que ça ne colle pas avec l'image du patinage? foutaise!


karine 26/02/2010 19:48


J'ai en effet entendu parler d'un blâme aux deux journalistes ( mérité, j'ai écouté/regardé un extrait vidéo, leurs propos ne me semblent pas acceptables .
Assez d'accord aussi sur l'exemplarité ( tout étant relatif bien sûr ) du Canada en matière de reconnaissance des droits LGBT. Mais il me semble néanmoins avoir lu un article sur des sportives
lesbiennes candiennes ( hockeyeuse) dans Sport et homosexualités paru chez quasimodo et l'homophobie et la question de la difficile "transgression des normes de genre" n'étaient malheureusement pas
absente de leur quotidien...


gabrielle 26/02/2010 09:32


charles, il faut comprendre qu'on ne met aboslument pas le Canada en cause.
mais bel et bien ce mécanisme de pensée qui consiste à dire "on tolère que chacun fasse ce qu'il veut, mais on voudrait que ceux qui ne sont pas dans la norme se cachent"
ce qui revient à zéro, en fait.

on entend ce genre de choses en France aussi...


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....