Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 12:30

De plus en plus de salles de sport exclusivement destinées aux femmes se sont ouvertes les dernières années. Je vais tout de suite commencer par dire que je ne parle pas forcément en connaissance de cause parce que je ne fréquente quasi jamais les salles de fitness et de muscu, mais le phénomène m'a semblé intéressant.

 

J'ai un peu fureté sur d'autres blogs et forums pour voir les raisons qui animaient celles qui s'inscrivaient. Effectivement, beaucoup de nanas qui se disent "complexées" se sentent attirées par le concept: au moins l'étude marketing a fonctionné. D'autant plus que certaines salles vont jusqu'à éradiquer les miroirs dans leurs locaux (ce qui n'est pas idiot...) Mais j'ai lu aussi des avis qui trouvent que le regard des autres femmes est lui aussi très cruel, certaines regrettant même qu'il y ait des "minettes" à ces cours ( bah oui, car d'autres viennent pour "éviter la drague"). Il semble que le problème du regard des autres ne soit alors pas totalement résolu, et ne puisse pas l'être à moins d'opter pour des cours individuels.

 

Une autre caractéristique de cette formule me semble plus intéressante. Certaines affirment se sentir mieux dans ces salles car elles partagent la pratique et les objectifs des autres membres. A savoir, une pratique axée sur le plaisir et la santé (même si je trouve le premier inconcevable sur des appareils, mais elles diraient sans doute la même chose de mes propres sports) sans forcer. Différente, donc, de celles des hommes, qui seraient plus concentrés sur la gonflette.

Voici qui m'interpelle car c'est aussi ce que peuvent ressentir des femmes qui se mettent à la course à pied, par exemple: les hommes plus dans la compétition, les femmes dans le plaisir. C'est une tendance que j'ai pu vérifier, mais je connais des femmes qui sont de vraies compétitrices et des hommes qui courent pour le fun...  

Attribuer telle ou telle manière de pratiquer plutôt à un sexe est aussi discriminant que d'estimer que les garçons aiment les maths par exemple. Avec un effet de cercle vicieux, quand chacun essaie de se conformer à ce qui convientdrai à son sexe plutôt que de se demander ce qu'il préfère. Ce qui fait des "laissés pour compte", puisque par exemple beaucoup de mes amis fans de foot ont renoncé à s'inscrire en club car l'ambiance ne leur convenait pas, avec trop de concurrence aggressive et trop peu de solidarité.

 

L'arrivée des femmes dans certaines activités sportives fait naître de nouvelles formes de pratique, et c'est tant mieux. Mais pourquoi les leur réserver? Je pense aux hommes qui aimeraient bénéficier de l'ambiance de ces salles de sports mais qui ne peuvent pas, car on estime qu'ils se plaisent entourés de miroirs à essayer de suer plus que les copains.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Mixité
commenter cet article

commentaires

Julien 22/09/2011 08:45


Comme d'habitude, des salles de sport réservées uniquement aux femmes ce n'est pas du sexisme....par contre si c'était le contraire (salles réservées uniquement aux hommes)cela aurait été dénoncé
par les médias et les féministes comme concept misogyne et sexiste...


Gabrielle 11/10/2011 20:22



c'est un peu compliqué puisque de la même manière que l'on a fait des wagons de tram réservés aux femmes pour les protéger des agressions, les salles de sport réservées aux femmes sont censées
les préserver des regards et attitudes masculines. On croit protéger les femmes mais en fait...


je pense personnellement que l'on vit mieux dans un monde mixte et que c'est triste de ne vouloir être qu'entre femmes parce qu'on ne supporte pas le regard des hommes.


C'est sexiste de considérer que tous les hommes en général posent problème dans les salles de sport alors que peut-être seulement une minorité se comporte de manière gênante pour les femmes.



cotou 17/09/2010 12:38


Domaine public ou domaine privé, je pense que la séparation homme/femme est contraire à l'évolution de notre société. A l'heure où les femmes doivent se battre pour être mieux reconnues, réserver
des salles à l'usage exclusif féminin c'est, quelque part, faire croire que les femmes sont plus fragiles alors que, et elles l'ont déjà démontré, tous les sports leur sont accessibles !


Gabrielle 16/09/2010 22:50


merci Emelire de partager ton expérience, c'est vrai que venir pour être peinarde entre filles et trouver un coach masculin ça refroidit...

j'avais pas pensé au truc des miroirs... décidément je ne connais rien aux salles de sport.


emelire 16/09/2010 22:16


eh bien j'ai été très tentée de m'enregistrer dans une de ces salles. A l'époque, j'étais inscrite dans une salle mixte, mais les hommes prenaient tout le matos de muscu, il y avait la salle de
cours collectif où étaient toutes les femmes (et j'y étais très bien hein) et le côté "machines" (où j'aurais aimé aller quelquefois) mais qui était seulement masculin, avec une ambiance "mec entre
eux".

Donc je suis entrée me renseigner dans cette salle "100% femmes" et là !!! on m'explique que rien n'est "libre" il faut passer par un "coach" UN coach homme. :o((( déjà je n'ai jamais eu envie d'un
coach mais encore moins d'un homme qui m'observe sous toutes les coutures et déverse ses a priori sur moi. En + un coach c'est forcément cher.
Bref je n'y suis jamais revenue. Quel manque de psychologie : une salle exclu féminine mais avec des coach masculins ...

Sinon pour les miroirs : je les trouve indispensables pour vérifier ses mouvements.


Gabrielle 16/09/2010 14:09


je pense que la solution "marketing" la plus simple était d'ouvrir des salles réservées aux femmes: on supprime ce qu'on croit être le fond du problème (le regard des hommes) pour croire qu'il est
résolu. c'est facile, mais c'est justement parce que c'est facile que ça marche.

@cotou: tout n'est pas sur le même plan. les piscines à Lille ont à voir avec la religion (pourtant ce sont des espaces publics qui devraient être soumis à la laïcité)
ici la cible est clairement les femmes qui veulent être "tranquilles", même si ça a un certain succès auprès des musulmanes. de toute manière ce sont des salles privées qui font ce qu'elles veulent
selon l'offre et la demande.

les rames de métro unisexes sont liées à la sécurité, c'est encore un autre problème. et enfin dans les églises, ils font bien ce qu'ils veulent c'est tout à fait hors de la sphère publique.


Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....