Dimanche 13 mars 7 13 /03 /Mars 20:36

Depuis que je tiens Entrées en Lice j'ai eu régulièrement l'occasion de râler sur des affiches de sport féminin que je trouvais sexistes ou au contraire réussies. Et de me demander comment promouvoir du sport féminin avec pour enjeu de souligner la différence sans sombrer dans les pires clichés spécialement lorsqu'il s'agit de sports traditionnellement masculins. Avec en filigrane: comment identifie-t-on à coup sûr quelque chose comme féminin?Je vais le découper en plusieurs billet parce que y'en a, des choses à dire!

 

La solution de facilité, très souvent utilisée est toujours de renvoyer la femme à un statut d'objet sexuel. Sous prétexte de décalage, les publicitaires les moins imaginatifs (donc les plus nuls) piochent sans vergogne dans les éléments les plus connotés:

- des corps de femmes fragmentés (des jambes,  - surtout pas trop musclées! - , une bouche pulpeuse)... et souvent la tête coupée. Alors OK messieurs-dames les publicitaires et autres responsables de la communication, ce qui différencie en premier les hommes des femmes c'est le corps. Mais ces différences, pas de bol vraiment, correspondent à des parties du corps hautement érotisées. Et certainement que pas un instant vous n'avez pensé que puisqu'un corps de femme dénudé pouvait faire vendre des yaourts, il pouvait bien - même mieux - faire vendre du sport féminin. Et le fait qu'on utilise des mannequins et non les sportives concernées pour les photos n'a rien à voir avec ce réflexe.

 

http://www.basketlfb.com/upload/image/Image/OpenLFB2006.jpg

http://www.basketlfb.com/upload/image/Image/OPENLFB2005.jpg

Photos dont j'avais parlé ici


- trace de bouche au rouge à lèvres, ongles vernis rouges, talons aiguilles... Attention, là il y a de la réflexion, puisqu'on est dans l'allusion et la connotation. Et bien plus que de montrer qu'il s'agit de femmes sportives, il s'agit de montrer que les sportives sont féminines, et créer "un effet de décalage" entre le sport (symbolisé par un ballon ou des baskets) et l'objet soi-disant typiquement féminin. Tellement vu, revu et rebattu...

Il est bon de rappeler que tel ou tel sport traditionnellement masculin compte des pratiquantes, mais utiliser un élément connoté sexuellement pour qualifier le féminin me dérange, car on change de registre. S'agit-il de performances sportives à aller applaudir ou d'une exhibition de femmes pour plaire aux hommes? Sans compter que décider arbitrairement que talons aiguilles et rouge à lèvres représentent le féminin, c'est imposer une vision de la féminité que toutes et tous ne partagent pas. Cela ramène brutalement les sportives à leur fonction première: séduire les hommes, faisant passer le féminin devant le sport alors que c'est au contraire le sport qui devrait prévaloir sur le féminin.

 

http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/168064_1828417871156_1261617807_2141824_7919094_n.jpg

Photo trouvée chez Petite Ailière


http://www.mxgirl.fr/blog/wp-content/uploads/2010/09/affiche_mxf1007.jpg

Photo trouvée ici

 

 

Vouloir à tout prix attirer l'attention sur la féminité, c'est bel et bien reconnaître:

1 - que le sport n'est pas considéré comme sexy lorsqu'il est pratiqué par des femmes

2 - qu'une femme qui n'est pas sexy pose problème

Et comme personne n'est prêt à agir sur le deuxième point...

 

 

Des billets sur les affiches de sport féminin:

Le monde merveilleux du sport féminin dans la pub

Les Bleues à Vancouver (1) : Equipe de biathlon.

Promotion du foot féminin avec Adriana Karembeu: but validé ou carton rouge?

Une évolution positive en images, avec l'Open LFB 2010

 

Publié dans : Sport féminin et médias
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....

Ecrivez-moi!

Partager

Suivez mes nouveaux billets!

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés