Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2009 5 11 /09 /septembre /2009 09:23

Les Anglaises n'ont pas résisté en s'inclinant 6-2 contre l'Allemagne, qui remporte l'Euro féminin pour la 5e fois consécutive. Comme je n'ai pas Eurosport, et que j'ai cette fois renoncé à batailler auprès d'un patron de bar pour qu'il le diffuse dans son établissement, je n'ai pas vu le match et ne pourrait donc donner mon avis sur le jeu. 

 

http://www.footofeminin.fr/photo/iphone-1579673-2116848.jpg


Mais au sujet du résultat lui-même, il y a matière à réflexion: sans enlever de sa valeur à l'équipe Allemande, une telle suprématie - cette même équipe est championne du monde en titre - amène à s'interroger sur les raisons du manque de concurrence, spécialement en Europe. Il est frappant de constater que de grandes nations de football telles que l'Italie, le Portugal ou l'Espagne ne présentent pas d'équipe féminine à l'Euro.

Je ne peux pas m'empêcher de me faire la remarque que dans ces pays les femmes restent assignées à leur rôle traditionnel, bien plus qu'en Suède ou en Norvège qui ont, elles, des équipes féminines très valables (respectivement 4e et 10e du classement FIFA féminin). Je fais de la pscyhologie de comptoir puisque l'Allemagne reste un pays assez peu avancé de ce point de vue là; d'autres éléments sont naturellement à prendre en compte. Le nombre de licenciées en club joue par ailleurs énormément puisqu'elles constituent la "base" de sélection pour une équipe compétitive. Il y a ainsi un million de pratiquantes en club en Allemagne, ce qu'on peut par exemple opposer aux 60000 licenciées françaises - chiffre qui a décuplé en 30 ans mais qui ne suffit pas à former un vivier assez riche -. On peut aussi souligner que la pyramide des âges est différente. Les footballeuses Allemandes commencent plus jeunes; en France il n'est pas rare de débuter le football une fois adulte, ce qui enlève naturellement des chances de progression vers le très haut niveau.  On pourrait enfin être rancunier et souligner que l'Allemagne a diffusé tous les matchs de la compétition, et que bien plus de supporters se sont déplacés en Finlande pour encourager leur équipe. Qui s'est soucié des Françaises avant qu'elles passent les phases de poule?

 

Crédit photo: UEFA.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Gabrielle - dans Football
commenter cet article

commentaires

Ecrivez-Moi!

  • : Entrées en lice
  • Entrées en lice
  • : Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!
  • Contact

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....