Lundi 29 août 1 29 /08 /Août 09:00

C'est à lire ici: les rugbywomen de la région de Castres vont avoir la chance de pouvoir s'équiper avec des vêtements conçus pour femme. Pour l'instant c'est une gamme sportswear est mise en vente, mais les vêtements techniques vont arriver. ça n'a l'air de rien mais c'est une petite révolution. Rappelons que dans les magasins de sport, les équipements de foot et de rugby n'étaient jusque là disponibles qu'avec des coupes masculines, affublés du qualificatif "mixte" ou "adulte".

L'offre en matière d'équipement sportif n'a pas tant que ça à voir avec la demande mais plutôt avec les stéréotypes: pas de problème pour porter des fringues d'hommes; mais les attributs féminins pour un mec, c'est la honte! Une footballeuse peut bien porter un short trop large à l'entrejambe, mais un jeune danseur n'aura jamais à porter un collant rose.

L'apparition de ces vêtements dans un magasin de sport grand public est donc un évènement.

Bien sûr c'est du marketing, mais trouver des vêtements taillés pour soi est un genre de reconnaissance. Quand j'ai acheté mes premiers protège-tibias on m'a demandé: "c'est pour un enfant de quel âge?". Ne jamais trouver de coin "Femme" au rayon football, rugby, kickboxing ou que sais-je, donne toujours l'impression d'être une intruse. Si certaines aiment se sentir pionnières, d'autres préfèrent peut-être ne pas se sentir trop isolées (je pense aux plus jeunes).

L'agence de communication "Promotion du rugby féminin" est à l'origine de cette opération. Je ne suis pas vraiment d'accord avec leur ligne habituelle ostensiblement axée sur la féminité et le glamour, mais l'initiative reste à souligner. Que l'on aime ou pas, ça crée un précédent.

Et puis au moins, il font poser des vraies joueuses.

 

http://www.promotionrugbyfeminin.com/images/phocagallery/Joueuses%20de%20Mazamet/thumbs/phoca_thumb_l_Seance%20photos%20joueuses%20rugby%20mazamet%20(14).jpg

Crédit photo: Promotion du rugby féminin, trouvée ici

 

 

 

 

 

Publié dans : Essai transformé!
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 22 août 1 22 /08 /Août 09:00

C'est ce qu'on entend très souvent, quand on parle de féminiser ces sports si fièrement virils que sont le rugby ou la boxe: "Ya pas de natation synchronisée pour les hommes et on n'en fait pas un tel foin, ma p'tite dame, alors chacun et chacune à sa place!"

Vous, vous ne connaissez pas Bill May (et moi non plus avant de chercher, je l'avoue).

 

 

Et toc!

 

La natation synchronisée en couple existe depuis pas mal d'années. La natation synchronisée masculine existe officiellement en compétition depuis 2002. On manque quelque peu de pratiquants, et ce n'est donc pas représenté aux JO, mais vu les vieux stéréotypes de virilité qu'on se traîne, on se doute bien pourquoi les garçons ne pensent même pas à essayer.

 

C'est quand même dommage... à ceux qui adorent comparer les différences physiques des hommes et des femmes, je signalerai que les hommes ont tout pour être super performants. Une meilleure tenue en apnée, une plus grande force musculaire pour faire des figures de dingues...

 

De toute façon, militer pour plus d'hommes dans la natation synchronisée est une évidence quand on milite pour plus de femmes dans le foot: il faut bien faire de la place dans les stades pour les filles. A la piscine les garçons!

 

Vous m'épargnerez vos sarcasmes à base de "sport de gay", qui ne vous flatteront pas... Pour la touche people je vous rappelerais que le mari de Natalie Portman est danseur étoile. D'après mon chéri, ceci constitue apparemment une fantastique pub pour la pratique masculine des sports artistiques.

 

Mais de là à avoir l'envie/le courage de s'inscrire dans un club... pas facile de supporter le regard des autres surtout si on est jeune. On dirait bien que ce sont les hommes qui souffrent le plus des stéréotypes?

 

 

Pour vous aider néanmoins à franchir le pas: un portrait de deux nageurs "synchronisés", paru dans Ouest-France


 


 

 

Publié dans : Hommes en lice
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Jeudi 28 juillet 4 28 /07 /Juil 09:00

 

Vacances de blog pour Entrées en Lice, histoire de souffler un peu.

 

La reprise est prévue fin août:

pile pour les Championnats du Monde d'athlétisme et pour les Mondiaux de judo!

 

A la rentrée, Entrées en Lice aura près de deux ans, et il y aura certainement des surprises...

Je ne vous en dis pas plus pour le moment :)

 

En tout cas n'hésitez pas à m'écrire si vous avez envie de parler de sport féminin, je vous répondrai avec plaisir.

 

 

Bonnes vacances!

 

 

http://perlbal.hi-pi.com/blog-images/65355/mn/1245344022/Et-ca-continue.jpg

Photo trouvée sur le site du club féminin de rugby "Les sourcières d'Orléans"

 

Publié dans : Divers
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 21 juillet 4 21 /07 /Juil 08:30

Je crois que c'est cela qu'il faut retenir de la Coupe du Monde féminin de football. Dans la lignée des succès d'audience et d'estime qu'ont été récemment les Championnats du Monde de hand, les JO de Vancouver et les Championnats d'Europe d'athlétisme.

 

En France, on ne peut pas parler de sport sans tout ramener au football masculin auquel on compare toujours tous les autres sports, en bien ou en mal. Tel sport est moins fédérateur, tel autre est plus fair-play, celui-ci passe moins bien à la télé, celui-là est plus "propre"...

Mais chaque fois qu'il a l'occasion de voir autre chose (et si en plus les Français gagnent) le public plébiscite cet "autre chose". Lutte, natation, ski, handball, basket, tennis, athlétisme...

 

A chaque fois pour revenir de plus belle sur le football masculin...

Je suis persuadée que c'est plus par habitude que par goût: c'est parce ce qu'on connaît les règles et les joueurs, parce qu'on veut regarder des stars, parce qu'on veut voir des stades remplis, parce qu'on a des réflexes bien réglés sur la discipline.

 

Quel média aura le courage de rendre au foot masculin sa vraie place, celle d'un sport parmi tant d'autres? Je suis persuadée que cela rendra service à la discipline même.

Et puis tout cet espace libéré, on pourra le remplir avec tous ces sports qui passionnent leurs pratiquants et qui méritent d'être mis en lumière également. En intégrant bien évidemment le sport féminin!

Ne nous inquiétons pas pour les spectateurs, ils savent que l'on peut vibrer sur bien d'autres spectacles.

 

http://photo.lejdd.fr/media/images/sport/athletisme/myriam-soumare2/2230113-1-fre-FR/Myriam-Soumare_pics_390.jpg

Myriam Soumaré après sa victoire au 200 m des Championnats d'Europe en 2010

(Photo trouvée ici)

http://www.ladepeche.fr/content/photo/biz/2010/02/14/dv643562_zoom.jpg

Vincent Jay, qui a remporté le sprint de biathlon aux JO de Vancouver

(Photo trouvée ici)

http://rss.feedsportal.com/c/32898/f/533234/e/1/s/1288827a/l/0Lmedia0Brtl0Bfr0Conline0Cimage0C20A110C0A20A60C76577630A430Ijudo0Bjpg/7657763043_judo.jpg

Lucie Décosse et Teddy Riner ont tous deux remporté l'or au dernier Tournoi de Paris

(Photo trouvée ici)

 

 

 

Publié dans : Sport féminin et médias
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Samedi 16 juillet 6 16 /07 /Juil 11:32

Bon, l'Equipe de France féminine a terminé  4e  de la coupe du Monde de foot...* Personnellement j'ai eu plaisir à regarder les matchs, j'ai vu du beau jeu, j'ai vibré, crié, rongé mes ongles, dansé dans mon salon, engueulé ma télé... le sport comme je l'aime!

Et puis il y a beaucoup de positif sur l'image de la discipline.

 

On ne pourra plus dire "Le foot féminin n'intéresse personne"

 

Le match de USA-France a rassemblé 3 millions de spectateurs, répartis entre Eurosport et Direct8, et les joueuses de l'Equipe de France ont figuré plusieurs fois en Une de divers journaux. Même si un spectacle n'a pas besoin d'attirer les foules pour être de qualité (l'inverse est valable aussi), c'était un argument fort contre la médiatisation du sport féminin. Les esprits chagrins n'y peuvent plus rien: les footballeuses ont plu au public.

 

Evidemment, pour savoir s'il s'agissait de chauvinisme plus que d'amour du beau jeu, attendons les chiffres d'audiences de la finale (ce soir**).

 

 

On ne peut plus dire: "C'est pas génial d'être footballeuse pour une fille"

 

J'ai toujours été fière d'être footballeuse, mais maintenant, vu le concert de louanges que l'on a entendu... un peu de leur gloire retombe sur nous, les amateures pur sucre :) Les Bleues forment une équipe attachante, on les voit désormais comme des filles sensées, travailleuses, talentueuses...

Tous les arguments les plus idiots contre le football féminin tombent: leurs corps de sportives n'ont rien de masculin. Et même la plus grande peur des parents, que le foot "en fasse une lesbienne", n'a plus lieu d'être tant on a souligné qu'une des joueuses est un couple avec un footballeur - je pense d'ailleurs que c'était fait dans ce but précis. Je sais bien qu'on devrait se foutre de savoir si une femme est jolie et hétéro, mais comme ça, même les fillettes qui ont des parents débiles rétrogrades pourront jouer au foot si elles le veulent...

 

Ceux qui estiment que "le foot c'est quand même un truc de mec" deviennent marginaux (et aigris).

 

 

Mais on a encore un problème avec notre conception du football

 

Ca sonnait parfois exagéré et hypocrite, comme le souligne bien Pascal sur son blog.

Et il est parfaitement débile de comparer les Bleues à leurs collègues masculins. Le joli parcours des Bleues n'est pas une consolation; si les hommes étaient champions du Monde, le mérite des femmes serait le même.

Concernant l'inévitable comparaison des salaires: j'aurai aimé entendre quelqu'un dire que ce sont les hommes qui sont trop payés et que c'est leur salaire à eux qui devrait être ramené au niveau des femmes.

 

 

http://www.footofeminin.fr/photo/art/default/3134747-4479301.jpg?v=1310843936

Elodie Thomis, auteure d'un but hier contre la Suède

Photo: Eric Baledent, trouvée ici

 

 

*Si vous n'avez pas suivi le déroulement de la compétition (quoi?!! comment?!!?) je vous invite à fureter sur le site Footofeminin.fr et sur Femmes de Sport.

 

** USA - Japon, à 20h30 sur Direct8 et Eurosport

Publié dans : Football
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Samedi 9 juillet 6 09 /07 /Juil 16:53

Soyons bien clair: les médias qui encensent aujourd'hui le foot féminin ne sont pas à remercier, c'est normal de parler d'une équipe qui accède aux quarts de finale, puis aux demies d'une Coupe du Monde. Et pourquoi en parlent-ils d'un coup, quitte à enjoliver un poil leur soupe? Parce que le public veut de la victoire et de la légende. C'est comme l'année dernière avec l'athlétisme. Faut-il donc râler qu'on nous impose le foot féminin et lui tourner le dos par dégoût du marketing?

http://www.footofeminin.fr/photo/art/default/3122199-4460950.jpg?v=1310335297

 

Tout comme l'année dernière, je suis bien consicente qu'on se précipite pour nous vendre une image de sportifs passionnés, solidaires et modestes, mais je ne veux pas bouder mon plaisir: arriver en demi-finale de la Coupe du Monde est une première pour le football féminin français et je trouve effectivement les joueuses très attachantes et ultra-motivantes.

Alors oui, j'ai acheté l'Equipe dimanche, avec les Bleues en Une et le titre un peu exagéré, ne serait-ce que pour avoir un souvenir des bons moments que je passe à voir les matches.

 

Quant à ceux qui trouvent qu'on n'a plus le droit de rien dire sur le foot féminin à cause de cela... encore faut-il voir ce qu'ils ont envie d'en dire.

 

Je pense que les joueuses et le staff de l'Equipe de France savent très bien qu'en étant plus médiatisés ils s'exposent aussi plus aux critiques. Et on peut tout à fait critiquer et décortiquer les choix de l'entraîneur et les erreurs et lacunes des joueuses, comme nous savons tous si bien le faire devant une bonne bière.

 

Par contre, dire et penser que parce qu'il s'agit de femmes, les footballeuses ne joueront jamais un football digne d'intérêt n'est pas acceptable. Jamais.

Nous avons deux bras, deux jambes et notre cerveau est tout aussi capable de comprendre le hors-jeu que celui des hommes.

Ami footeux, si tu place ta virilité dans le football, je comprends que ça doit être dur de voir des femmes mises ainsi en lumière. Alors tu te réfugies dans ta capacité à mettre des grosses pralines dans les cages (la puissance, ça c'est viril). Dans ce cas tu aimes pratiquer un sport où on frappe fort et basta, libre à toi, mais ça ce n'est pas du foot, sinon qu'est-ce qu'on se ferait suer devant nos écrans.

 

 

 

Crédit photo:Eric Baledent, trouvée ici avec d'autres et de belles interviews des joueuses, courez-y!!!

 

 

 

 

 

Publié dans : Football
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Entrées en lice

Relayer l'actu du sport féminin, battre en brèche les idées reçues. Parce qu'il y a aussi des sportives!

Qui suis-je?

Je suis une sportive amateure un peu touche-à-tout et très accro... Quand je ne suis pas en short, je suis une fervente spectatrice. Mais le sport féminin c'est pas facile à suivre dans les médias: pour une femme, mieux vaut être mignonne que championne. Dans ces conditions, difficile de motiver les copines pour un footing....

Ecrivez-moi!

Partager

Suivez mes nouveaux billets!

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés